Janique de retour dans «L’amour est dans le pré»: «André m’a avoué qu’Alain m’avait descendue, j’étais méchante, fainéante...»

Copie de Design sans nom - 2022-09-29T115027.725
RTL Belgium/Fremantle Media

Pourquoi retenter votre chance dans l’émission avec André?

Je m’étais dit que je ne referais plus «L’amour est dans le pré». Mais en voyant le portrait d’André au printemps dernier, je le trouvais quand même bien. Deux amies m’ont poussée à lui écrire. Finalement, j’ai estimé que j’avais droit à une deuxième chance pour trouver l’homme qui me convient.

Qu’est-ce que vous aimez chez lui?

André est sincère, gentil, attentionné, il est respectueux des femmes, il n’a pas besoin d’en avoir trente-six autour de lui. Il est tout ce dont je rêvais!

André et Alain se connaissent: drôle de situation…

Ce sont des connaissances, pas des amis. Je n’avais jamais vu André lorsque j’étais en couple avec Alain. L’année dernière, André avait téléphoné à Alain car il souhaitait s’inscrire à «L’amour est dans le pré». Alain me l’a passé et je lui ai expliqué durant 10 minutes les démarches à faire.

Que s’est-il passé avec Alain?

Nous n’avions pas la même vision du couple. Il y a beaucoup de femmes qui tournent autour de lui, on n’était jamais vraiment à deux car il voulait sortir tout le temps.

Comment s’est déroulée votre séparation?

Je faisais des efforts en prenant patience. Nous sommes partis une semaine à Tenerife mais, là encore, nous y avons rejoint ses amis. Sur place, il n’arrêtait pas d’envoyer des messages par Messenger à ses amies. J’ai voulu lui laisser encore une chance mais j’avais l’impression de ne jamais l’avoir pour moi. J’en ai eu marre!

Etes-vous restés en contact?

Je l’ai bloqué sur mon téléphone, sur Messenger, sur Facebook. Il était devenu inconvenant, il me lançait des blagues car j’avais perdu du poids suite à un problème de santé.

Alain et André se sont-ils contactés?

Avant le tournage des lettres, André a téléphoné à Alain pour le remercier d’avoir soutenu sa candidature dans l’émission. André m’a ensuite avoué qu’Alain m’avait descendue: j’étais méchante, fainéante, je ne savais pas cuisiner…

Etes-vous surtout à la recherche d’un fermier?

En refaisant «L’amour est dans le pré», je me demandais ce que les gens allaient penser de moi. Mon but n’est pas de passer à la télé. Par contre, j’aime la vie à la ferme, en pleine nature.

« L’amour est dans le pré », 2 octobre, 20h50, RTL-TVI.