En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Régions Mons Actualité de la région de Mons-Borinage

Deux sites illégaux de «tri» des déchets découverts à Sirault et Hautrage

La police boraine vient de mettre la main sur deux sites illégaux de déchets, à Sirault et Hautrage. Des déchets dangereux et toxiques y ont même été retrouvés…

Ayant eu vent de l’exploitation illégale et intensive de tri de déchets sur deux sites, les policiers ont mis sur pied une opération de contrôle, à Sirault et Hautrage. Il s’agissait d’une opération commune entre le commissariat de quartier de Saint-Ghislain, le service environnement de la police, les agents constatateurs environnementaux de la commune, des représentants du SPW et de l’ONEM.

Des déchets dangereux aussi.
Des déchets dangereux aussi. - Police boraine

Sur place, les policiers ont retrouvé des tonnes de déchets, y compris des plaques d’amiante et des déchets toxiques. Des traces d’incendies sont aussi relevées sur les lieux, incendies qui avaient été dénoncés quelques jours auparavant par des riverains.

Le magistrat de garde a ordonné la fermeture des deux sites avec des scellés. Les machines et engins de chantier, camions et camionnettes, ont été saisis.

Toutes ces activités étaient menées depuis plusieurs mois sans aucune autorisation. Il y avait aussi une habitation en cours de construction sur le site de Sirault pour laquelle aucune autorisation n’avait été demandée.

Nombreuses infractions

De nombreux p.-v. ont été rédigés par les différents services présents.

Parmi les infractions relevées :

– Entreposage de déchets inertes, déchets dangereux, déchets d’huiles usagées

– Absence de rapport électrique, de rapport incendie, présence de liquides dangereux sans rétention,

– Transport de déchets sans agréments

Sans aucune autorisation.
Sans aucune autorisation. - Police boraine.

– Commerce de détail et/ou distribution de carburants

– Incinération de déchets

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Mons Actu

Voir plus d'articles