En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Une vidéo RedBull incroyable tournée sur le terril et à la mine de Blegny

Thomas Genon, ce nom ne vous dit peut-être rien. Mais il est l’une des stars mondiales du VTT. Ce Liégeois, étiquetté « athlète RedBull », vient de tourner une vidéo assez incroyable à Blegny, là où ses ancêtres ont travaillé comme mineurs.
Vidéo

de videos

Thomas ‘Tommy G’ Genon est l’un des meilleurs vététistes « freeride » et « slopestyle » au monde. Le jeune homme de 29 ans, originaire de Plainevaux (Neupré), évolue au plus haut niveau depuis des années, souvent entouré de grands noms américains ou canadiens. Juste avant sa prochaine grande course – le légendaire Red Bull Rampage – il était de passage à Liège pour un projet qui lui tenait vraiment à cœur.

TommyGredbull27 juin 2022191601

Ses ancêtres se sont en effet succédé, sur plusieurs générations, dans la mine de Blegny pour y extraire le charbon. À sa façon, il a tenu à leur rendre hommage en réalisant une vidéo assez époustouflante sur les terrils miniers. « Les conditions de travail ont dû être vraiment rudes à l’époque », commence Thomas. « Quand j’ai raconté mes projets à mes grands-parents, ils pouvaient à peine y croire. »

TommyGredbull28 juin 2022174121-13

Pendant plusieurs jours, avec ses amis, son équipe, ils ont creusé, pioché, tassé, lissé le terril pour y créer un parcours de haute voltige. « Pour moi, ce terril, c’est tout un symbole. C’est une sorte de montagne artificielle qui témoigne de ce qu’il s’est passé, ici. En Belgique, on n’a pas vraiment de montagne, mais ça ne m’a pas empêché d’arriver à ce niveau dans ma discipline. Partant du terril jusqu’à la mine, voyant le potentiel de la carrière à un jet de pierre, je me suis mis à imaginer cette histoire et à vouloir la raconter. J’en ai parlé aux copains, on a pu obtenir à la fois le matériel approprié et les autorisations pour donner vie à ce projet. Et c’était parti. Il aura fallu 10 longues journées pour façonner ce parcours tous ensemble. Mais ça en valait tellement la peine. »

TommyGredbull29 juin 2022073436

La suite ? Pendant six jours, Thomas Genon a dévalé le terril, de saut en saut, jusqu’à arriver dans les souterrains de la mine de Blegny. « J’ai tout donné. Pas de compromis possible quand on a l’opportunité de réaliser un projet comme ça avec une équipe comme ça. On a enchaîné le tournage juste après toute la phase de préparation. Au total, on a eu 6 journées de shoot, dans la foulée des 10 jours de façonnage. Après, j’étais vidé, mais tellement heureux de l’avoir fait. »

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles