En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Tech-gaming Jeux vidéo

Splatoon 3, test et avis: la force de l’expérience pour une licence qui s’impose comme un incontournable

Véritable carton de cette rentrée pour Nintendo, le nouveau titre de la licence met l’expérience acquise au service du jeu.

Il n’aura pas fallu longtemps à Splatoon pour s’imposer comme une nouvelle licence bancable pour Nintendo. Un vent nouveau souffle sur l’aventure débutée sur Wii U en 2015 puis, transposée en 2017 sur Switch avec un deuxième opus. Splatoon 3, disponible depuis le 9 septembre, est le climax de ces sept dernières années, réunissant tout le sel ayant propulsé la sage au rang d’incontournable.

Car oui, aujourd’hui, Splatoon 3 s’impose comme un indispensable de la Switch, en témoigne l’incroyable succès en termes de vente depuis sa sortie. Mérité ? Complètement.

Splatoon3_scrn _plaza_Plaza
Splatoon3_scrn _Splatfest World Premiere (16)

Du fun même en solo

S’il s’agit d’un troisième opus, Splatoon 3 ne laisse pas les néophytes sur le bord de la route. Au début du jeu, tous les joueurs et les joueuses sont mis sur un même pied d’égalité, même si les skills acquis sur le précédent jeu vont favoriser certaines personnes. Il n’empêche qu’on ne se retrouve pas dans quelque chose qui s’adresse uniquement aux initiés : on peut rapidement acquérir les codes, les contrôles et s’améliorer, même si l’on n’a jamais touché à un Splatoon.

Il est d’ailleurs bon de rappeler l’essence de la licence. Splatoon, c’est avant tout un jeu de tir à la troisième personne qui prend toute sa saveur dans les parties en ligne. Dans celles-ci, deux équipes s’affrontent dans une guerre de territoire. Les armes utilisées projettent de l’encre (on ne tue pas les adversaires, on les colorie pour les éliminer temporairement) et le but sera de recouvrir la carte à son avantage.

Splatoon3_scrn_TurfWar_05
Splatoon3_scrn _stages_Scorch Gorge (3)

Si le principe ne change pas, Splatoon 3 propose néanmoins un mode histoire (et donc solo) intéressant et emballant. Dans celui-ci, les joueurs voient le « retour des mammifériens » et sont dans la peau de Numéro 3 dans son combat contre les maléfiques Octariens. Mêlant explorations d’îles, combats avec contraintes et aventure, ce mode solo n’est pas rébarbatif comme c’est souvent le cas dans ce genre de jeu.

Splatoon3_scrn _Battle_Anarchy_Battle (6)
Splatoon3_scrn _weapons_Splat Brella

De rares nouveautés

C’est évidemment dans les deux autres modes proposés par Splatoon 3 que l’on passe ensuite le plus clair de son temps. La guerre de territoire est de la partie (le mode emblématique où deux équipes de quatre s’affrontent pour encrer un maximum de terrain) tout comme Salmon Run (un mode coopératif dans lequel quatre joueurs doivent repousser des vagues de dangereux Salmonoboss pour récupérer des œufs dorés).

Splatoon3_scrn _plaza_shops_Naut Coture
Splatoon3_scrn_Splatfest_TricolorTurfWar_02

Suffisant pour rendre ce Splatoon 3 addictif, malgré un manque de nouveautés global dans cette partie. Si on retrouve des nouvelles armes, maps ainsi que des nouveaux pouvoirs, davantage de personnalisation, le cœur du gameplay reste, lui, sensiblement similaire à Splatoon 2. Tout ça est néanmoins bien emballé par Nintendo qui, grâce à son expérience, parvient à en faire un titre à absolument avoir dans sa bibliothèque.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Jeux vidéo

Voir plus d'articles