Nikos Aliagas: «La Star Ac ne laisse personne indifférent!»

d-20220514-GV5QJT 2022-05-14 20_04_56

C’est un événement dans l’histoire de la télévision française ! Vingt ans après sa première diffusion, la « Star Academy » renaît de ses cendres et signe son grand retour sur TF1 avec une nouvelle promotion d’académiciens dès le samedi 15 octobre. Le programme culte, qui a propulsé Jenifer (saison 1), Nolwenn Leroy (saison 2) ou Grégory Lemarchal (saison 4) au rang de stars, sera toujours animé par l’indéboulonnable Nikos Aliagas.

« La Star Academy ne laisse personne indifférent. Quand je suis arrivé pour la première fois, je ne savais pas trop où j’allais. J’ai grandi et gagné en maturité au fil des saisons », avoue l’animateur lors d’une conférence de presse organisée dans les locaux de la chaîne, jeudi après-midi, à Paris.

20.000 candidatures !

Longtemps laissé à l’abandon, le mythique château des Eaux-Vives, à Dammarie-les-Lys, rouvrira ses portes (les travaux sont toujours en cours) et accueillera 13 élèves (sur plus de 20.000 candidatures !) qui profiteront pendant six semaines d’une formation complète avec des cours de chant, de danse et de théâtre. Ces cours seront donnés par cinq professeurs dont les noms sont encore tenus secrets et deux répétitrices dont Lucie Bernardoni, la finaliste de la saison 4.

D’autres anciens candidats seront également de la partie. Quentin Mosimann, le gagnant de la saison 7, réalisera l’hymne de la saison ainsi qu’un album de reprises. Le DJ s’occupera notamment d’enregistrer les voix de chaque élève. Edouard Algayon (saison 3) aura quant à lui une place au sein de l’orchestre en tant que guitariste. La journaliste Karima Charni (saison 4) accompagnera les élèves dans le bus et recueillera leurs réactions à chaud après chaque prime. Si les rumeurs annonçaient Jenifer comme étant la marraine de cette nouvelle édition, la production n’a pas souhaité confirmer l’information. L’interprète d’« Au soleil » endossera un rôle « particulier », mais on ignore encore lequel.

Pas de téléphone au château

Pour ce qui est de la vie au château, les élèves seront entièrement « coupés du monde » et ne disposeront que d’une minute de téléphone par jour. En plus d’être soumis à un couvre-feu dès minuit, les académiciens n’auront pas accès à internet. La production leur confiera occasionnellement des smartphones non connectés pour qu’ils puissent enregistrer des stories et ainsi alimenter leurs réseaux sociaux, sans avoir accès aux messages et commentaires. Chaque dimanche, trois ou quatre anciens viendront également dîner avec les élèves afin de partager leur expérience. Saïd Boussif, manager d’Amel Bent, Vitaa, Slimane ou encore Camélia Jordana, proposera également des master class pour évoquer « l’après-Star Ac ».

Comme à l’époque, les téléspectateurs pourront suivre l’évolution des candidats grâce aux émissions quotidiennes, proposées du lundi au vendredi entre 17h30 et 18h40, avant les feuilletons « Ici tout commence » et « Demain nous appartient », et le samedi dès 17h20, toujours sur TF1. Contrairement aux éditions précédentes, les quotidiennes ne seront pas incarnées par un animateur. Seule une voix off, très peu présente, accompagnera les images. Et « Love Generation » de Bob Sinclar sera toujours la chanson utilisée pour le générique.

Le gagnant de cette nouvelle édition de la « Star Academy » remportera un chèque de 100.000 euros (contre 1 million d’euros dans les années 2000 !) et signera un contrat pour l’enregistrement d’un album avec Sony Music France.

Un directeur de marque

Après Alexia Laroche-Joubert, Nathalie André ou Gérard Louvain, Michael Goldman a été choisi pour devenir le directeur du château. Fils de Jean-Jacques Goldman, ce producteur de musique de 43 ans s’est fait connaître en créant, en 2007, « My Major Compagny », un label participatif permettant aux internautes de soutenir financièrement de jeunes artistes, comme ce fut le cas pour Grégoire ou Joyce Jonathan.

Chaque semaine, de nombreuses stars françaises se produiront sur le plateau de la « Star Academy » et partageront des duos avec les élèves. M.Pokora, Slimane, Juliette Armanet, Amir, Sadé, Gims, Michel Polnareff, Véronique Sanson ou encore Mika, Gims, Naps et Tayc ont déjà confirmé leur participation.

La production promet également la présence de stars internationales. « C’est compliqué de les faire venir, mais on en aura beaucoup », assure Mathieu Vergne de chez DMLS TV. Si le premier prime sera consacré à la présentation des élèves et du corps professoral, les téléspectateurs devront patienter jusqu’au samedi suivant pour découvrir les premières prestations des candidats. Reste désormais à savoir si les audiences seront au beau fixe tout au long de la saison. À ce sujet, les producteurs se disent « plutôt confiants ». Affaire à suivre.

Notre sélection vidéo