En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil Régions Mons Actualité de la région de Mons-Borinage

P. Dubois, recteur de l’UMons, président de l’Alliance des universités européennes

C’est à Santander, en Espagne, que les représentants des différentes universités européennes se sont rassemblés. Philippe Dubois, recteur de l’UMons, est devenu le 1er président de l’Alliance qui accueille 3 nouvelles universités en son sein.

« Je suis très heureux et honoré d’avoir été désigné en qualité de Premier Président de EUNICE-European University aisbl », annonce fièrement Philippe Dubois, le recteur de l’UMons. L’Alliance représente désormais 10 universités de 10 pays différents et plus de 155.000 étudiants.

Dix universités, dix pays.
Dix universités, dix pays. - Photo UMons

L’Alliance accueille cette année 3 nouveaux membres, passant de 7 à 10 universités : l’université du Péloponnèse (Grèce), l’université Polytechnique de Viseu (Portugal) et l’université de Karlstad (Suède). Les 7 premières universités membres sont l’UMons pour la Belgique, l’université de technologie de Poznan pour la Pologne, l’université BTU Cottbus-Senftenberg pour l’Allemagne, l’université de Cantabria pour l’Espagne, l’université de Catane pour l’Italie, l’université des Hauts de France pour la France et l’université de Vaasa pour la Finlande.

Les recteurs et présidents des différentes universités se sont rassemblés à Santander en Espagne ce 27 septembre. Ils ont signé un accord sur les statuts de la future AISBL (association internationale sans but lucratif, NDLR). Il donnera une existence juridique à l’Alliance. L’accord accueillant les nouveaux membres a également été signé.

Le médecin et réalisateur de film, Thomas Lilti, récompensé par l’UMons

Ce vendredi 30 septembre, l’Université de Mons organise sa séance solennelle de cérémonie de rentrée. L’événement sera complété par la remise des insignes de Docteur Honoris Causa à deux personnalités. Parmi elles : le réalisateur Thomas Lilti.

d-20210603-GN09WX 2022-09-25 17_52_21
Belga

« Dans la communauté universitaire, il est de tradition de conférer ce titre – la plus haute distinction universitaire – lorsqu’une institution souhaite honorer une personnalité de tout premier plan en reconnaissance des services rendus à la société ou au développement de la science. On trouve ainsi dans la liste des Docteurs Honoris Causa, des personnalités remarquables principalement issues du monde scientifique, mais aussi des personnalités des milieux économique, politique ou culturel » précise l’UMons.

Cette année, l’université montoise a choisi deux personnalités bien différentes.

Thomas Lilti, pour la Faculté de Médecine et de Pharmacie

Thomas Lilti a exercé la médecine pendant plus de dix ans. Il s’est servi de son expérience pour réaliser des films, mélange de chronique sociale, d’éléments autobiographiques et de sentiments romanesques. C’est lui qui a réalisé les films Hippocrate ou encore Médecin de campagne.

Thomas Lilti
Thomas Lilti - DR

Thomas Lilti a également créé, en 2018, la première saison de la série Hippocrate pour Canal+. En mars 2020, le tournage de la saison 2 est interrompu par la crise sanitaire du COVID-19. C’est l’occasion pour Thomas Lilti de reprendre transitoirement le chemin de l’hôpital comme soignant. De cette expérience, il en tire un récit édité chez Grasset : Le serment, paru en janvier 2021.

En février 2022, il commence le tournage de son cinquième long-métrage -Un métier sérieux- avant de retrouver la série Hippocrate pour une troisième saison. Thomas Lilti a été promu au rang de chevalier de la Légion d’Honneur en janvier 2021. Avant la cérémonie officielle, le réalisateur aura l’occasion de rencontrer les étudiants de la faculté de médecine.

Marie-Rose Moro, pour la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education

Marie-Rose Moro est professeure de psychiatrie du bébé, de l’enfant et de l’adolescent.

Après des études de médecine, elle s’est formée en philosophie et en psychologie. Également docteure en sciences humaines et psychanalyste avec une formation en anthropologie, elle est actuellement considérée comme un leader international de la psychiatrie transculturelle de l’enfant et de l’adolescent.

Marie-Rose Moro.
Marie-Rose Moro. - DR

Depuis 30 ans, d’abord à l’hôpital Avicenne en banlieue parisienne, puis au centre de Paris, à l’hôpital Cochin où elle est cheffe de service de la Maison des adolescents, elle développe une clinique et une thérapie transculturelles qui tentent d’adapter nos cadres de soins, nos techniques et nos méthodes de recherche en santé mentale aux familles immigrées et à leurs enfants. Madame Moro a aussi été consultante pour Médecins sans frontières durant de longues années sur plus de 30 terrains humanitaires différents (Afghanistan, Colombie, Guatemala…). À noter qu’elle est aussi Officier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre du Mérite.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Mons Actu

Voir plus d'articles