En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Régions Namur Actualité de la région de Namur

La Ville de Namur se dote d’un plan pour réduire sa consommation d’énergie

La Ville de Namur a présenté ce vendredi son plan pour réduire sa consommation d’énergie, en ces temps de crise.

Pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, la Ville de Namur a annoncé ce vendredi le lancement d’un plan de mesures d’économie d’énergie.

« On chiffre en effet à 130 % l’augmentation des seuls coûts énergétiques de l’administration communale en 2023. Sans parler de l’indexation des salaires de la fonction publique et de l’inflation généralisée qui affecte toutes les fournitures », communique la Ville de Namur. « On ne pouvait pas rester sans réaction. »

Des mesures à court terme concernent les comportements des membres du personnel (éteindre tous les appareils, supprimer les petits électros d’appoint énergivores), tandis que d’autres ne demanderont que des interventions techniques limitées (mieux réguler les chaufferies, descendre le chauffage à 19º dans l’administration).

Couper l’éclairage nocturne ?

« Il est également question de couper l’éclairage public une partie de la nuit entre novembre et mars », poursuit la Ville de Namur. « À cet égard, des réunions techniques doivent encore avoir lieu avec ORES pour déterminer la faisabilité et la souplesse d’un tel dispositif : les exigences en termes de sécurité pour notre centre-ville ne sont pas les mêmes que pour un village plus rural. De même, des mesures de limitation seront prises pour les illuminations de fin d’année ainsi que pour l’éclairage patrimonial de la Citadelle. Le contexte nous amène aussi à questionner la pertinence de la patinoire de glace de Noël, grande consommatrice d’énergie. Une réflexion est en cours avec l’opérateur pour évaluer la possibilité de mettre en place une alternative. »

Les autorités communales se penchent aussi sur les mesures de moyen et long terme. « Elles nécessiteront des travaux ou des investissements. Pensons à l’isolation des enveloppes des bâtiments, au remplacement de chaudières ou de châssis. D’ores et déjà, un budget a été réservé pour réaliser des audits des 30 bâtiments publics les plus énergivores. »

La Ville annonce aussi d’autres actions pour aider les citoyens à faire face à la crise. « Seront ainsi organisées des soirées d’info-conseils sur l’énergie destinées à ceux qui n’ont pas la possibilité financière d’investir dans une rénovation énergétique lourde et qui n’ont pas non plus droit au tarif social. La Ville de Namur maintient par ailleurs le principe du doublement des primes wallonnes pour la réalisation d’audits énergétiques préalables aux rénovations. Enfin, le dispositif En’Hestia a été déployé : il offre un accompagnement personnalisé aux citoyennes et citoyens désireux de s’engager dans des travaux de rénovation énergétique. À cet égard, quatre webinaires sont prévus pour les candidats-rénovateurs ainsi que sept soirées d’info dans plusieurs villages de la commune entre octobre 2022 et mars 2023. »

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Namur Actu

Voir plus d'articles