En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Régions Centre Actualité de la région du Centre

Triste nouvelle ce vendredi soir: Franco Dragone est décédé

Franco Dragone est décédé à l’âge de 69 ans, vendredi. Il laisse derrière lui des dizaines de spectacles féériques et une maison de création de spectacles qui a fait rayonner la région du Centre aux quatre coins du monde.

Franco Dragone est né en 1952 à Cairano, en Italie. Il arrive en Belgique à l’âge de sept ans, lorsque ses parents émigrent pour travailler dans les charbonnages de La Louvière. Après des études au Conservatoire de Mons et en politique économique et sociale, il s’implique dans la vie sociale et culturelle de sa région et participe à des projets de théâtre-action.

C’est en 1982 qu’il fait le grand saut en partant pour le Québec, où il se fait rapidement remarquer par le Cirque du Soleil fraichement fondé. Il signera ensuite dix spectacles pour la compagnie de cirque. Le Cirque réinventé (1987), La magie continue (1989), Saltimbanco (1992), La Nouba (1999)... Ses spectacles font le tour du monde.

En 2000, il fonde le «Franco Dragone Entertainment Group» à La Louvière, avec lequel il présente le tout premier «Décrocher la lune», un «opéra-urbain» fondé sur l’idée de permettre aux Louviérois de montrer le savoir-faire d’une ville souvent victime de préjugés négatifs, de délivrer un message de résistance et d’espoir.

La compagnie organise aussi la cérémonie d’ouverture de l’Euro 2000 au Heysel. Suivront une série de grandes productions, du Hainaut à Las Vegas. Sur son carnet de commandes figure notamment Céline Dion.

Dès 2010, Franco Dragone se voit ouvrir les portes de la Chine: il conçoit le spectacle «The House of Dancing Waters» pour un énorme complexe hôtelier à Macao.

Les années 2010 sont aussi dédiées à professionnaliser le groupe, avec la création d’un comité stratégique composé de personnalités du monde bancaire et financier comme l’ex-ministre des Finances Philippe Maystadt, et l’ancien patron de la Deutsche Bank Belgium, Yves Delacollette.

Franco Dragone a également une face sombre, celle d’une instruction judiciaire ouverte à Mons en 2012 pour fraude fiscale, blanchiment d’argent et corruption. Le parquet avait demandé son renvoi en correctionnelle en avril 2020. L’action publique le concernant se trouve éteinte à la suite de son décès.

Le Louviérois avait été atteint, en 2020, d’une leucémie dont il espérait être bientôt guéri.

La huitième édition de «Décrocher la Lune» s’est tenue à la Louvière le 24 septembre. Le spectacle a été mis en scène par Fabrice Murgia, l’ancien directeur du Théâtre national, et sous la direction artistique de Franco Dragone. Après avoir assisté au spectacle, il s’est rendu au Caire pour des raisons professionnelles, où il a été frappé par une crise cardiaque

« Franco Dragone était un très grand réalisateur et metteur en scène de spectacles époustouflants », a réagi Elio Di Rupo. « Enfant de Wallonie, il revint à La Louvière pour que la population puisse « décrocher la lune ». À son épouse et sa famille, j’adresse mes sentiments les plus émus ».

«C’est une véritable catastrophe pour notre ville», a déclaré le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert. «Il nous avait fait ce beau cadeau de monter ’Décrocher la lune’ il y a une semaine». A l’occasion de la 8e édition de cet opéra urbain rassemblant quelque 850 comédiens et figurants, Franco Dragone avait émis l’idée de créer un musée «Décrocher la lune».

Pour la ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard, «c’est une personnalité forte, un homme de spectacle, un metteur en scène au talent reconnu dans le monde entier et toujours resté proche de sa ville de La Louvière qui nous a quittés brutalement aujourd’hui».

Le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette a salué «un homme attachant et de grand talent qui faisait rayonner la Wallonie dans le monde tout en restant profondément fidèle à ses racines italiennes et louviéroises».

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Centre Actu

Voir plus d'articles