En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Ça va se savoir: la réincarnation, l’injure et le micro maltraité

Gaffes, indiscrétions, coups de gueule... Retrouvez chaque semaine notre rubrique satirique.

La caricature

Lambert Demonceau et la directrice générale sont accusés de harcèlement.
Lambert Demonceau et la directrice générale sont accusés de harcèlement. - Oli.

Le sosie du révolutionnaire

Matthieu Daele est un homme combatif. Une combativité qui semble remonter à très longtemps pour l’écologiste theutois, voire à des ancêtres lointains. De passage à l’hôtel de ville de Bruxelles, il s’est retrouvé nez à nez avec une peinture représentant des révolutionnaires. Au centre de celle-ci un sémillant jeune homme qui ressemble comme deux gouttes d’eau à notre député. « Je suis visiblement le p’tit p’tit p’tit fillot d’un révolutionnaire bruxellois », écrivait-il sur les réseaux avec la photo prouvant la ressemblance frappante. Sauf que Matthieu Daele, ce n’est pas « Aux armes citoyens » mais bien la variante de Yannick Noah « Aux arbres citoyens » qu’il pourrait chanter.

Matthieu Daele toujours le point lévé.
Matthieu Daele toujours le point lévé. - D.R.

Le gros mot

Il y a en ce moment une tension palpable au conseil communal de Verviers. Si les noms d’oiseaux ne filent pas toujours, les hurlements se mêlent aux borborygmes et à diverses invectives et ce, même en séance publique. À huis clos, c’est visiblement parfois pire puisqu’on nous rapporte qu’on a atteint un nouveau fond ce lundi. Visiblement excédé par les questions concernant City Mall, le socialiste Eric Mestrez s’en est d’abord pris à Stéphanie Cortisse, la présidente du Conseil, qui avait accepté que l’on vote un point de manière nominative. Nezha Darraji, l’écologiste, lui a ensuite répondu en substance qu’il pourrait parler plus gentiment aux gens. « Ta gueule », lui a-t-il répondu... ce qui a choqué un certain nombre de personnes, y compris dans son camp, qui ont entendu l’injure. Et dire que, plus tôt dans la soirée, la majorité trouvait grossier de voir qu’Hajib El Hajjaji avait interrompu Alexandre Loffet au milieu d’une réponse…

Ici Radio Londres

Puisque le conseil communal de Verviers est dorénavant diffusé en ligne, il est filmé et des micros sont placés pour que le public puisse suivre les débats depuis le confort de son salon. Pour que l’on entende bien, il faut actionner les micros. Ni plus ni moins. Le micro enregistre tout autour de lui et on entend assez bien tout ce qu’il se passe. Amaury Deltour, l’échevin de la Mobilité, n’avait pas encore bien compris la démarche. Le libéral s’est saisi du micro destiné à ce que le public écoute toute sa table, également composée de Cécile Ozer et Sophie Lambert, pour le porter à sa bouche et parler directement dedans comme s’il était le général de Gaulle s’adressant aux Français lors de l’appel du 18 juin. Malheureusement, à force de vouloir trop bien faire, le dernier arrivé au collège avait tendance à faire saturer ce pauvre micro innocent qui n’avait rien demandé.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles