En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Aucun uniforme policier au procès d’Amaury Delrez: «Pourquoi doit-on se cacher?»

Ce sont des moments difficiles qui s’annoncent pour les proches d’Amaury Delrez, abattu à Spa. À la veille du lancement du procès d’assises, un syndicat dénonce la demande faite aux policiers qui veulent se rendre sur place.
Vidéos

Ça y est, après 4 ans d’attente, le procès d’assises concernant le meurtre d’Amaury Delrez, un policier abattu en service à Spa le 26 août 2018, démarre ce lundi. Yvo Theunissen, poursuivi pour le meurtre du trentenaire de Theux, devra répondre de ses actes.

de videos

Les proches d’Amaury, sa famille et ses collègues comptent bien suivre les procès à Tongres. Mais pour ces derniers, c’est tenue civile exigée. Une situation que dénonce Eddy Quaino, mandataire permanent police à la CGSP Admi, dans un communiqué. « Nous avons été invités à ne pas nous présenter en tenue afin de garantir la sérénité des débats. Une incompréhension et une forme de colère que nous voulons dénoncer avec force car c’est bien un policier qui a été abattu en faisant son travail et pourquoi doit-on se cacher d’une profession que nous exerçons au profit de l’état ! »

Amaury et sa famille, au temps du bonheur.
Amaury et sa famille, au temps du bonheur. - D.R.

Des policiers amers

Cette demande, ajoutée au fait que le procès se tiendra loin, en néerlandais, qu’il a obligé toutes les parties civiles à changer d’avocat en cours de procédure et a prolongé le délai d’attente du procès est encore une difficulté supplémentaire qui passe mal. « Cela peut paraître de peu d’importance mais, qui accumulée aux autres, cela rend nos collègues policiers amers face à ce procès », explique Eddy Quaino. La compagne d’Amaury et ses collègues craignent également que l’on en parle moins parce qu’il se tiendra en Flandre.

Le syndicaliste comprend le point de vue de l’autorité judiciaire. Après tout, cette demande semble cohérente et il n’est pas question de donner des arguments à la défense pour prétendre qu’il y a une forme de pression sur le jury. « Nos collègues ont donc décidé d’être présents en civil. D’un point de vue professionnel et émotionnel, cette décision est plus difficile à digérer pour tous les collègues et plus largement pour toute la profession. Yvo Theunissen s’en est pris à des policiers en service et, à l’occasion de son procès, la police doit faire preuve de discrétion pour ne pas influencer les jurés. »

de videos

Pour la compagne d’Amaury Delrez et de nombreux collègues, il est important que le décès du policier et le procès de son meurtrier servent une cause plus grande : celle de la violence faite aux policiers ! « Ce procès est très important pour notre profession car il met en évidence les violences faites aux policiers et les réalités quotidiennes auxquelles nous sommes confrontés. » Une réalité encore plus impossible à nier que, ce samedi encore, un collègue d’Amaury, issu de la même zone de police que lui, a été délibérément renversé par un fou du volant lors d’un contrôle.

Difficile pour les policiers de ne pas pouvoir manifester leur soutien à Amaury et à ses proches par une présence visible en uniforme. Malgré tout ils seront évidemment présents pour apporter soutien et réconfort aux victimes collatérales de ce meurtre. « Une question reste : Pourquoi doit-on se cacher de notre métier de policier alors qu’Amaury a été assassiné dans l’exercice de ses fonctions », conclut le syndicaliste.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles