Six enfants hospitalisés après avoir mangé du reblochon contaminé

Six enfants hospitalisés après avoir mangé du reblochon contaminé
Reporters / Andia

Après cette contamination, qui a également touché un autre enfant en bas âge sans qu’il soit besoin de l’hospitaliser, les autorités sanitaires ont annoncé lundi le rappel de l’ensemble de ces fromages traditionnels au lait cru fabriqués par la fromagerie Chabert, sur son site de Cruseilles, dans les Alpes françaises.

Les reblochons produits sur ce site sont notamment vendus sous les marques Chabert, Nos régions ont du talent (Leclerc), Reflets de France (Carrefour) et Itinéraire des Saveurs (Intermarché).

L’ensemble des enseignes de distribution est concerné par cette procédure de retrait/rappel par «précaution», selon les ministères de l’Agriculture et de la Santé et la fromagerie Chabert.

Sur les six enfants hospitalisés, un seul l’était encore lundi. Les autres sont rentrés chez eux.

Le nombre de cas connus n’a pas augmenté depuis vendredi dernier mais les autorités poursuivaient leur surveillance.

«Les investigations se poursuivent dans l’entreprise et dans les élevages laitiers fournisseurs afin de déterminer précisément la source de la contamination par E.coli O26», ont indiqué les ministères concernés.

«Cette bactérie virulente peut entraîner dans la semaine suivant la consommation de l’aliment contaminé des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements», selon les autorités.

Ces symptômes peuvent évoluer (dans 5% à 8% des cas), après une semaine environ, vers un syndrome hémolytique et urémique, forme clinique sévère d’une infection à Escherichia coli.

D’une façon générale, les autorités sanitaires rappellent que par précaution le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants.

Notre sélection vidéo