En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Actualités Monde

Un missile balistique nord-coréen a survolé le Japon: la Corée du Sud a largué deux bombes de précision sur une île inhabitée de la mer Jaune

L’armée sud-coréenne a largué deux bombes de précision sur l’île inhabitée de Jikdo située dans la mer Jaune, a annoncé mardi l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Cette manœuvre fait suite au tir d’un missile nord-coréen vers le Japon, mardi en début de journée.

L’armée sud-coréenne a également mené plusieurs manœuvres aériennes en collaboration avec l’armée américaine.

Le gouvernement japonais a émis une alerte mardi à 07h29 (00h29 en Belgique), informant les habitants de deux régions du nord d’un tir de missile nord-coréen. Ils ont été invités à évacuer vers des bâtiments souterrains.

À Tokyo, le gouvernement a déclaré que la Corée du Nord semblait avoir tiré un missile en direction de l’île principale d’Hokkaido, située à l’extrême nord du Japon, et de la préfecture d’Aomori, située au nord-est du pays, a rapporté l’agence de presse Kyodo. Les garde-côtes japonais ont également confirmé le lancement d’un missile nord-coréen.

Le tir de ce missile, qui fait partie d’une campagne d’essais intensifs lancée par Pyongyang, a eu lieu dans «l’est», a indiqué le haut-commandement de l’armée sud-coréenne dans un communiqué, sans plus de précisions.

Il s’agit de la cinquième provocation de ce type depuis la fin du mois dernier, rapporte l’agence de presse Yonhap. La Corée du Nord, qui détient l’arme nucléaire, avait en effet déjà testé deux autres missiles samedi alors que les résolutions des Nations unies lui interdisent de tester tout type de missile balistique.

L’accumulation de tests de missiles par la Corée du Nord est considérée par les experts comme une réponse aux récentes manœuvres en mer des forces sud-coréennes et américaines. Le porte-avions «USS Ronald Reagan» a également participé à ces exercices navals de quatre jours. C’était la première fois qu’un porte-avions américain était déployé en Corée du Sud depuis près de quatre ans.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Monde

Voir plus d'articles