En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

La SWL suspend des compromis de vente de terrains du Cristal Park à Seraing

Ça bouge encore dans le dossier Cristal Park. La Société wallonne du logement a suspendu les compromis de vente concernant les 11 hectares de terrains prévus pour une partie des logements et des bureaux sur le site du Val St-Lambert. Explications.

À Seraing, des compromis de vente passés entre la Maison Sérésienne (sociétés de logement de service public) et la société immobilière du Val St-Lambert (Immoval) posaient question à la Région wallonne. Pour faire simple, ceux-ci prévoient la vente de 11 hectares de terrains qui doivent accueillir une partie des logements du célèbre projet Cristal Park, ainsi que les 22.000 m2 de bureaux et les 300 places de parking, qui seront réalisés par le fonds d’investissement Noshaq et la société Eckelmans. Pour cette partie du projet, une demande de permis a d’ailleurs déjà été introduite.

Mais visiblement, la SWL (Société wallonne du logement) n’aurait pas été informée de ces ventes. Elle a donc ouvert une instruction en interne pour tirer cette histoire au clair. Selon elle, la Maison Sérésienne n’aurait pas respecté la procédure.

On apprend aujourd’hui que le dossier est aussi arrivé sur la table de Christophe Collignon, ministre wallon du Logement et des Pouvoirs locaux. Interpellé au Parlement par le PTB, le socialiste a confirmé que la procédure prévue en cas de vente n’aurait pas été respectée : « Mon cabinet a sollicité, au printemps dernier, divers services, à savoir le SPW AIS, le TLPE et la SWL, afin de mener de concert une analyse détaillée des éléments entourant l’opération Cristal Park. Il ressort de cette analyse que la SLSP n’aurait pas respecté plusieurs dispositions réglementaires prévues dans le cadre de la cession de droit d’un bien immobilier ».

Et ce n’est pas tout : « Un rapport circonstancié a été présenté au conseil d’administration du 19 septembre dernier de la SWL. Ce dernier a décidé non seulement de convoquer la Maison sérésienne sur base des dispositions prévues, en donnant délégation au directeur général de procéder à l’audition de la SLSP, mais aussi de les enjoindre, à titre conservatoire, à suspendre le projet de cession de biens immeubles dans le cadre du dossier Cristal Park ». Contactée par nos soins, la SWL explique que l’instruction du dossier est toujours en cours.

« Annuler les ventes »

Dans les rangs du PTB sérésien, on se réjouit de cette décision. On demande même d’aller plus loin et que ces ventes soient annulées : « Cette suspension des ventes est une première victoire. Mais cette victoire temporaire doit se transformer en victoire définitive. Non seulement le ministre doit transformer cette suspension en annulation. Mais en plus, il doit s’intéresser de beaucoup plus près aux ventes des autres terrains liés au projet Cristal Park.

Les 100 hectares qui appartiennent à la Ville font, eux aussi, l’objet d’une tentative de vente frauduleuse et qui, pour le moment et malgré nos interpellations, passent complètement en dessous des radars du ministre », explique le chef de groupe Damien Robert qui avait interpellé le collège communal sérésien sur le sujet.

De son côté, Eric Vanbrabant, président du conseil d’administration de la Maison Sérésienne, n’a pas répondu à nos sollicitations.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles