En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Tournai Actualité de la région de Tournai

Dodo La Saumure est de retour dans les affaires, le maquereau va rouvrir l’un de ses anciens bordels à Tournai!

Le plus célèbre maquereau de Wallonie picarde est de retour aux affaires ! Alors qu’il avait dû fermer ses bars à champagne il y a quelques années, le Français va rouvrir un nouveau bordel prochainement.

Cela fait maintenant quelques mois que nous n’avions plus entendu parler de Dodo La Saumure  ! Pourtant, l’homme âgé de plus de 70 ans n’a pas chômé puisqu’il sera bientôt de retour dans le monde du proxénétisme en Wapi. En effet, Dominique Alderweireld, de son vrai nom, va rouvrir l’un de ses anciens bordels tournaisiens. « Il y en aura peut-être même deux mais je ne préfère pas dire où pour le moment », explique-t-il.

➜ « Cela fait maintenant quelque temps que je n’ai plus aucun bar. Par contre, comme je l’ai dit, je suis en discussion pour en rouvrir avec une fille ».

➜ « La prison de Leuze est très bien. Il y a tout le confort nécessaire… » Il nous accorde une interview en exclusivité. Lisez-la ici.

de videos

«Je vis avec 1.300 euros par mois»

Contrairement à avant où il « ne savait pas combien il gagnait, peut-être jusqu’à 10.000 euros par mois », la donne est complètement différente aujourd’hui pour Dominique Alderweireld. Il n’a plus du tout le même train de vie ! « J’ai la chance d’avoir la GRAPA (NDLR : la garantie de revenus aux personnes âgées, une allocation sociale accordée aux personnes de plus de 65 ans qui ne disposent pas de ressources suffisantes) ainsi qu’une petite retraite française. Cela me fait plus ou moins 1.300 euros par mois. Ce n’est pas suffisant, ça, c’est sûr. Il me reste un tout petit peu d’économies de ce que je gagnais avant mais c’est pour remonter des affaires, pas pour la vie de tous les jours ».

5.000  € par an maximum

Mais comme il bénéficie de la GRAPA, il ne peut pas gagner plus qu’un certain montant : « Le maximum que je peux gagner par an, c’est 5.000 euros parce que sinon, je perds cette allocation. C’est un revenu certain que je ne veux pas perdre. Je fais donc ça plus pour me divertir que pour m’enrichir. Cela va aussi me permettre de connaître des femmes, c’est mieux que d’être à la pelle et à la pioche (rires). Même si cela ne représente pas énormément d’argent, ce n’est pas négligeable ».

Pour s’habiller, Dodo La Saumure se rend, entre autres, dans les brocantes : « Je n’ai pas honte de le dire. Déjà, à l’époque, je m’y rendais parce que j’aime ça. Par rapport à avant, il n’y a pas tellement de changements. Je n’ai jamais su ce que je gagnais mais je n’ai jamais jeté mon pognon (sic). Et les habits, cela fait 20 ans que j’achète à la Croix Rouge par exemple. Je vais aussi à la Maison des Familles chercher à manger ».

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Tournai Actu

Voir plus d'articles