En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Luxembourg Faits divers

L’Athénée Royal d’Arlon se sépare de son comptable pédophile : il s’absentait une fois par semaine depuis... des mois!

Une fois par semaine, et ce depuis des mois, le comptable de l’Athénée Royal d’Arlon était absent de l’école. Après s’être questionné longuement sur les raisons de cette absence, un membre du corps professoral en a découvert la raison ce lundi…
Exclusif

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Décembre 2021, un Libramontois de 29 ans est condamné par le tribunal correctionnel de Neufchâteau à une peine de dix mois de prison, assortie d’un sursis probatoire de cinq ans pour la totalité de la peine. L’homme avait en effet été reconnu coupable de détention et de partage d’images et de vidéos à caractère pédopornographique. Parmi les différentes conditions probatoires à respecter, il devait avoir un suivi psychologique, suivre une formation Triangle et avait pour obligation d’éviter tout contact avec les enfants mineurs de l’école dans laquelle il exerce la fonction de comptable depuis des années.

Le silence de l’école

C’est via une alerte lecteur que nous avons été mis au courant de cette histoire. « Ma personne de contact, qui travaille dans l’école, trouvait bizarre que le comptable ne soit jamais présent les vendredis. Elle a donc cherché à comprendre la raison de cette absence et a fait le lien avec un article paru dans la presse évoquant la condamnation du comptable », nous explique notre source.

Une fois le pot aux roses découvert, cette personne travaillant au sein de l’ARA a immédiatement ameuté l’ensemble de l’école. Une réunion d’urgence, avec tout le corps professoral, se serait alors tenue lundi en fin de journée.

********** ****** **** ******* *** ** ********* ******* **** *** ** ******* *** ********* ** ** ***** ********** ****** ********* ***** *** ** ********* ****** ******* **** ******* **** *** ******** ******* *** ******* *** ******* **** ***** ** ******* ** ***** ********* ** ** * ***** ** ****** ******************* ******** ***** *******

********* **** ***** *****

********** *** *** ****** ** ********* ** ************* ***** ***** *** ********* ***** ** *********** ** * ********** **** ******** **** ** ************ ****************** ************* ***** **** ** ******** ** ** ************* ********** ****** ************* ******* ************ * ***** ******** ** ** ************ ** ** ****** ** ********* ******** ******** ** ************ *** ** ********* ** ******************* *** ****** ** ******* ************ ** ** ************* ****** ************ *** **** ********** ***** ***** ********* ** ****************** ** ** ******* ************* **** *** **** ** ***** ***** ********** **** ***** ********* ** ******* ** ****** **** ***** ** **** ****** ************* **** ***** **** ** ********* ************ ************ ** ****** ** ********** ** ********** **** *** ********* ****** ** **************

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Luxembourg Faits divers

Voir plus d'articles