En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Face à la pénurie de syndics immobiliers à Verviers, ils cassent les prix

Le marché de la copropriété fait face à une problématique assez méconnue : le manque de syndics. Les obligations légales croissantes rendent la gestion de plus en plus compliquée. Raison pour laquelle un bureau offre un nouveau service adapté.

Depuis plusieurs années, de plus en plus de personnes se tournent vers le métier d’agent immobilier. En 2021, on comptait un nombre record de 10.950 agents immobiliers en Belgique. Pourtant, à peine 3.500 d’entre eux ont leur agrégation en qualité de syndic. Or, le nombre de projets de construction d’immeubles à appartement croît plus rapidement que le nombre de gestionnaires, ce qui n’est pas sans créer certaines difficultés. En effet, les syndics peuvent choisir leur marché et se tournent, forcément, vers les plus lucratifs.

Et quand on ajoute à cela le durcissement des obligations légales liées à la gestion des copropriétés, le nombre de copropriétaires-gestionnaires diminue également, ajoutant à la demande. « Cela amène certaines copropriétés de petites tailles (moins de 10 lots) à éprouver des difficultés à trouver un gestionnaire. Pour un gestionnaire, les honoraires de base par copropriété sont de l’ordre de 250 à 300 € par mois, ce qui représente un coût énorme pour les copropriétaires », glisse Frédéric Heuschen, directeur du bureau EPI.

Face à cet état de fait, ce bureau basé à Liège et Welkenraedt a décidé de venir s’implanter à Verviers pour répondre à la demande croissante. « Contrairement à certaines croyances, une petite copropriété ne demande pas moins de travail qu’une grande, le coût structurel du travail ne diminue pas, les frais généraux ne sont pas moindres », explique Frédéric Heuschen. « Cependant, en digitalisant au maximum le dossier et en se reposant sur des copropriétaires impliqués, il est possible d’offrir une solution adaptée, tout en restant dans une relation win-win entre les copropriétaires et notre bureau. »

EPI va donc proposer des forfaits de 79 ou 99 € par mois comprenant la gestion comptable, administrative et technique du bâtiment. « Seuls les déplacements dans la copropriété ne sont pas inclus dans le forfait. Des frais de mise en place de la copropriété sont facturés en supplément », ajoute le syndic, qui espère ainsi pouvoir sortir des problèmes nombre de copropriétaires. « Cette situation nous posait un problème car il n’appartient pas à la philosophie du bureau de laisser les personnes seules avec leurs problèmes. »

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles