Harry et Meghan Markle, plus que jamais seuls contre tous: le prince va-t-il finir par la lâcher?

photo3
Isopix

L’image avait fait le tour du monde. Deux jours à peine après le décès d’Elizabeth II, Harry et William apparaissaient pour la première fois depuis longtemps côte à côte, avec chacun leur épouse auprès d’eux, pour franchir les grilles de Windsor et partir à la rencontre de la population. On pensait y voir un début de réconciliation entre les deux fils de la princesse Diana, brouillés depuis le départ de Harry aux États-Unis. Mais lorsqu’on sait que cette apparition était le fruit d’un conciliabule de près d’une heure entre les deux frangins, on pouvait déjà deviner que les rancœurs étaient toujours tenaces et que les blessures ne se cicatriseraient pas aussi facilement.

La suite des événements a très vite prouvé qu’il n’y avait aucune entente cordiale en perspective. Harry va même directement subir des camouflets les uns après les autres. Lors de la veillée du cercueil de la souveraine, il a découvert, à peine quelques minutes avant, que les initiales de la reine avaient été retirées de son uniforme ! Second affront, lors des funérailles, Harry a cette fois tout bonnement été interdit de porter son uniforme militaire. Des vexations qu’il aurait très mal vécues, mais qui sont la conséquence directe du Megxit.

Et il ne s’agit que des accrocs les plus visibles. Car en coulisses, les humiliations destinées à lui faire comprendre qu’il n’était plus le bienvenu ont été légion. De nouvelles révélations sortent tous les jours sur comment s’est réellement déroulé le séjour en Angleterre des Sussex. Un exemple parmi tant d’autres, le couple avait été invité au départ à la grande réception donnée par Charles III à Buckingham Palace la veille des funérailles, en présence des dirigeants du monde entier, avant finalement que l’invitation ne soit retirée, le roi estimant que seuls les « membres actifs » de la famille royale pouvaient être présents.

Meghan, de son côté, a demandé audience au nouveau souverain juste après l’enterrement. Avec à la clé une fin de non-recevoir en bonne et due forme. Une gifle de plus. Le couple est ainsi reparti le lendemain pour les États-Unis sans que l’entrevue ait eu lieu. Les tensions n’ont jamais été aussi grandes. Ceux qui espéraient une trêve en sont pour leurs frais !

Une situation qui pourrait pousser Harry à lâcher Meghan ? La suite de notre article est à découvrir dans votre Ciné-Télé-Revue qui sort ce jeudi 6 octobre.