En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Liège Faits divers

On a tagué la photo d’un couple homosexuel avec un enfant dans la Cathédrale de Liège

L’affaire fait grand bruit dans la communauté homosexuelle de Liège. Deux photos montrant des couples homosexuels avec un enfant et exposées à la Cathédrale Saint-Paul ont été victimes d’un acte de vandalisme. Le photographe a déposé plainte.

Depuis le 29 septembre se tient à la cathédrale Saint-Paul de Liège une exposition sur le thème : « Mille visages de familles ». Le photographe Dominique Servais y expose une vingtaine de photos représentant toutes les formes de familles qui existent aujourd’hui : classique, monoparentale, sans enfant… Et parmi ces photos, deux sont composées de couples homosexuels (hommes et femmes) avec chacun leur enfant.

La photo non taguée à l’exposition.
La photo non taguée à l’exposition. - S.P.

« Ce sont ces deux photos que mon compagnon et mon fils ont découvertes hier taguées, s’offusque Laurent Mullens qui, avec son compagnon, est le père d’un petit garçon prénommé Alix. Et ce sont les pleurs d’Alix face à cet acte de vandalisme qui m’ont poussé à réagir. »

Sur la photo en effet, on peut lire écrit au marqueur : « Le modèle de la famille, c’est un homme une femme, ensemble ils donnent la vie. » Et le même texte se retrouve sur la photo de deux femmes qui sont parents d’une petite fille.

De suite, le photographe a pris les deux photos et a été déposé plainte à la police qui va demander à visionner les caméras de surveillance.

Réactions négatives

C’est à l’initiative de la « Communauté du Christ libérateur » que cette exposition a été mise sur pied, une communauté qui rassemble les gays et lesbiennes au sein de l’Église. L’évêché de Liège s’y était montré favorable, même si certaines réactions négatives s’étaient déjà fait connaître par mails.

« Notre photo avait déjà été décrochée et posée à terre la semaine dernière, reprend Laurent Mullens. C’était déjà un signe. Aujourd’hui, quelqu’un va plus loin. Nous ne pouvons plus laisser passer cela. »

De son côté, l’évêché de Liège se dit attristé par ce qui arrive et a promis d’évoquer le sujet lors de l’homélie de dimanche à la Cathédrale et de présenter ses excuses. Laurent Mullens est très heureux de cette réaction immédiate de l’Eglise de Liège : « Moi qui suis laïc et athée, ça me donnerait presqu’envie d’aller à la messe », glisse-t-il en souriant.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Faits divers

Voir plus d'articles