En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil Actualités Belgique

Le coup de gueule d’Emmanuel André: «Ça va vraiment avoir un impact sociétal positif?»

Sur Twitter, le microbiologiste Emmanuel André a partagé son avis très tranché… mais pas sur une question de santé.

Depuis de très nombreuses années, le déficit annuel du Grand Prix de Belgique de F1 est pris en charge par la Région wallonne. En plein conclave budgétaire, le ministre de l’Économie, Willy Borsus (MR), a demandé un montant oscillant autour de 37 millions d’euros pour la Formule 1. Une information qui a fait bondir le microbiologiste Emmanuel André ce mercredi.

« Le rayonnement international de la Belgique au travers du sport est important. Le cyclisme en est un magnifique exemple », écrit-il sur Twitter. « Mais injecter 37 millions pour que des grosses voitures tournent en rond une fois par an dans nos Ardennes ça va vraiment avoir un impact sociétal positif ? », se demande-t-il.

Si chaque année la société Spa Grand Prix (détenue par la Sogepa) est en déficit, c’est parce que les rentrées générées le jour du GP (billetterie, etc.) ne compensent pas les dépenses liées à l’organisation de l’événement et au prix du plateau.

Les déficits en 2021 et 2022 ne sont pas plus impressionnants que ceux des éditions précédentes. Ainsi, en 2018, la Wallonie a épongé un trou de 7,5 millions d’euros et de 5,9 millions en 2019. En 2020, le déficit s’était limité à 1,377 million. Mais l’événement s’était alors tenu à huis clos à cause de la pandémie et le montant total du plateau n’avait pas été réclamé.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles