En ce momentD1AD1BNat1D2D3Permis de conduire : notre dossier Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Parents, votre enfant n’est pas le Messi(e)

Chaque week-end, les arbitres prennent de leur temps pour aller diriger les matchs des équipes de jeunes. .
Edito

Des moments très attendus, qui viennent couronner une semaine d’entraînements et permettent aux joueurs de se rassembler et de partager des moments où seules les valeurs du sport devraient être de rigueur.

Malheureusement, force est de constater que la réalité est tout autre. Car même sur « nos » terrains de foot régional en province de Liège, lors des matchs de nos jeunes et de nos ados, il y a des comportements qui n’y ont tout simplement pas leur place. Des attitudes, des mots, des gestes qui devraient être bannis de la sphère sportive. Même s’il ne faut pas généraliser la situation au regard des centaines de matchs hebdomadaires qui impliquent des milliers de jeunes - sans parler des encadrements, des bénévoles, des arbitres -, les faits sont là. Des parents qui hurlent, invectivent, insultent, montent sur le terrain. En viennent même aux mains, parfois, provoquant alors une spirale de violence qui fait que le match se termine en bagarre générale.

de videos

Au milieu de tout ça, on retrouve des arbitres dépassés et impuissants. Qui se font incendier et insulter lors de chaque rencontre. Que l’on menace. À qui l’on s’en prend physiquement, parfois. Tout ça pour quoi ? Parce qu’un parent n’est pas d’accord avec une décision du « ref’ », parce qu’on n’a pas assez protégé « son gamin », parce qu’on pense que « son enfant » mérite à coup sûr mieux et est le meilleur sur le pré ? Il est temps de redescendre sur terre.

Trop de parents doivent faire leur introspection pour revenir aux bases même du sport, a fortiori de « notre foot régional » : le respect, le fair-play, la camaraderie. Pour se rendre compte que l’erreur est humaine, y compris chez les arbitres. Et enfin, ouvrir les yeux sur quelque chose qui visiblement leur échappe parfois : il n’y a qu’un Messi, qu’un Ronaldo. Et ce n’est pas leur enfant.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles