En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Actualités Belgique

La police belge veut recruter... des judokas: «Une collaboration tout a fait naturelle»

« Le respect, toujours et partout ». C’est sous cette devise que la police et Judo Belgium ont annoncé leur collaboration, en présence de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden.

Policiers et judokas partagent de nombreuses valeurs, c’est le message que veut envoyer la police fédérale via cette collaboration. Les entités de la police et de la fédération de judo ont décidé de s’unir autour de valeurs telles que le respect, l’utilisation minimale de la violence et l’attention portée aux autres.

Ce partenariat a pour vocation d’inciter les judokas à se lancer dans une carrière de policier.

Dans les faits, la coopération passera par la présence de la police lors d’événements importants de la fédération de judo où les intéressés pourront se mesurer à l’examen physique d’entrée de la police, par des initiations au judo pour les policiers ainsi que par la mise en place d’ateliers conjoints sur la gestion de la violence.

Une collaboration qui va de soi

Selon Sébastien Bonte, président de Judo Belgium, la collaboration avec la police s’est faite naturellement. « Le respect, l’attention et l’utilisation minimale de la violence sont des valeurs très actuelles ce qui fait du judo aussi un sport très actuel. La collaboration entre la police et le monde du judo est tout à fait naturelle pour nous. Nous comptons déjà de nombreux policiers dans nos clubs. En outre, nous attachons une grande importance à l’avenir de nos jeunes judokas. Ils ne vont pas tous devenir des champions olympiques et ils peuvent faire bon usage de leur sport dans des emplois où ils se sentent bien. »

L’objectif pour la police est double affirme Dominique Van Ryckeghem, directrice générale de la gestion des ressources et de l’information de la police fédérale. « L’objectif de ces partenariats est de recruter de nouveaux collègues policiers et de placer la police au cœur de la société. Pour ce faire, nous établissons des partenariats avec des organisations autour de thématiques qui concernent tout le monde. En faisant du respect la base de recherche de (nouveaux) partenaires, en discutant de respect, en réfléchissant sur les attitudes et actions qui doivent refléter ce respect, nous espérons que notre personnel policier s’imprègne encore plus de l’importance du respect. Et que cela fasse partie intégrante de leur attitude face à la vie et qu’ils partagent cette valeur. »

Fierté

La nouvelle de ce partenariat a ravi un bon nombre de policiers dont Jonathan Wahlen, inspecteur de police et judoka médaillé d’or aux Worlds Police & Fire Games. « Je suis très fier. Cela semblait logique de choisir le judo dans le cadre d’un partenariat entre la police et une fédération sportive », affirme l’inspecteur. « Lorsque j’ai passé les entretiens d’embauche pour rejoindre la zone de police de Wavre, le judo a été un des points sur lesquels j’ai le plus insisté parce que je trouve que beaucoup de qualités dans le judo peuvent être des qualités pour un policier » explique Jonathan Wahlen. « Je pense aussi que cette initiative va trouver beaucoup de réceptivité dans les forces de police. Beaucoup de collègues pratiquent aussi le judo ou d’autres arts martiaux qui ont des valeurs proches. C’est aussi l’occasion de faire découvrir ce monde à d’autres collègues », conclut le policier judoka. Cette démarche s’ancre dans un plan de communication plus large de la police.

Il y a quelques mois un partenariat similaire avait vu le jour avec Belgian Cycling. La police espère ainsi toucher des publics variés et améliorer la diversité dans le recrutement.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater Le sondage

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles