En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil Actualités Belgique

Le militaire belge suspecté d’appartenir à des mouvances d’extrême droite conteste sa suspension: «Il y a une réelle atteinte à son honneur»

Le militaire de la base aérienne de Florennes, suspecté d’appartenir à des mouvances d’extrême droite, a ce mercredi introduit un recours devant le Conseil d’Etat contre sa suspension du service actif.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Le sous-officier de la base aérienne de Florennes ne s’est pas présenté devant le Conseil d’État à Bruxelles, ce mercredi. Son avocat, Me Jean-Louis Leuckx, le représente pour introduire son recours en extrême urgence. Le militaire d’une cinquantaine d’années conteste sa suspension du service, une décision qui fait suite à un rapport alarmant du SGRS (le service de renseignement de l’armée, NDLR) sur ses possibles accointances avec les milieux d’extrême droite.

Ce rapport fait état de tatouages sur le corps du militaire : le numéro « 88 » en référence au « Heil Hitler » et un soleil noir, symbole du mysticisme nazi. Selon ce même rapport, le quinquagénaire arborait une bague « Totenkopf », un insigne représentant une tête de mort et des os, réutilisé par les « SS » en 39-45. De même, il entretiendrait des contacts avec un groupe de hooligans et une mouvance d’extrême droite « Blood and Honor Wallonie », indiquaient les représentants du ministère de la Défense ce mercredi.

********** *** ** ************ ****** ** ******* *** ** ********** ****** ** ** ******* ** *************** *** ******** ******* ** ********** *********** *** ********** ********* ** * ********* ******* **** *** ****** ** ***** ***** ** ******* ********* ************* ** **** ** ******* *** ****** ****** ** ***** ******* * * ******* ** ********

**************** ** *** ***************

***** *** ****** ********* *** ********** ** ********* ****** ********* *** ******* ** ********* *** *** ************** ********** ** ** **** *** ********* ********************* ** ********* **** ********** ********* **** **** ** ****** ******** ********** ** ******** ** ************ ************* *** * ***** ********* ** ***** *** ****** **** *** ******** ********** * * *** ******* ******** ** *** ******* ** ** ******************** ****** ********** **** ******* *********** ** ** ******** ********** ***** * ***** ********* ******* **** **** *** ** ********* **** ** ** ********** ** ** ***** ** *********** *** ******* ************* *** *************** ********** ** *******

**** *** ************** ** ********** ** ** ********* ************ ******* ** **** ***** ********** ** ******* * ***** ********* ** ** ********* ******** **** ****** ** ****** ** *** ***** ************* ******** *** ** ******* ********** ************ *** *** ***** ** ************ ** ******** ********* **** ** ********* ** *** ****************** ********** ** ******** ** ** ******** ** ** ************ **************

** ******* ********* ****** ** ********* *** *********** ** ******

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles