En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Monde

L’ex-Premier ministre israélien fait un malaise pendant une cérémonie religieuse: «Après consultation, il a été décidé qu’il passerait la nuit en observation»

L’ex-Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en lice pour les législatives du 1er novembre, a quitté mercredi soir une cérémonie de prière à Jérusalem en raison d’un malaise, ont indiqué ses services disant qu’il se portait désormais «bien».

M. Netanyahu, qui aura 73 ans dans deux semaines, s’est «senti mal» alors qu’il assistait dans une synagogue de Jérusalem à une prière, celle de «Neïlah», célébrée dans le cadre du Yom Kippour, jour phare du calendrier juif, ont annoncé ses services.

«Il a subi une série de tests sur place qui se sont révélés normaux. Maintenant, il se sent bien. Mais pour éviter tout doute, l’ex-Premier ministre a l’intention de se rendre de manière indépendante à l’hôpital pour effectuer un examen», ont-ils ajouté.

Les services de M. Netanyahu n’ont pas détaillé la nature de son malaise, mais des médias israéliens ont évoqué une «douleur à la poitrine».

Peu après, l’hôpital Shaarei Tsedek à Jérusalem a indiqué que l’ancien Premier ministre était arrivé au centre hospitalier et que ses examens s’étaient révélés «normaux».

«Après consultation, il a été décidé qu’il passerait la nuit en observation», poursuit l’hôpital dans un communiqué.

Les Israéliens sont conviés aux urnes le 1er novembre, pour une cinquième fois en trois ans et demi, pour des législatives qui pourraient consacrer le retour aux affaires de M. Netanyahu, plus pérenne des chefs de gouvernement de l’histoire du pays qui avait quitté le pouvoir au printemps 2021 à la faveur d’une coalition hétéroclite actuellement menée par M. Lapid.

Les derniers sondages créditent le Likoud (droite) de M. Netanyahu, inculpé pour corruption, de la première place dans les intentions de vote avec un peu plus d’une trentaine de sièges sur les 120 de la Knesset (Parlement).

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Monde

Voir plus d'articles