En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Charleroi Actualité de la région de Charleroi

Mort suspecte d’un jeune Marcinellois de 34 ans au boulevard Bertrand à Charleroi: «La police a embarqué trois personnes qui habitaient dans l’immeuble où il a été retrouvé»

Gros déploiement de police ce jeudi matin autour du numéro 43 du boulevard Jacques Bertrand, à Charleroi. Le corps d’un jeune homme de 34 ans, domicilié à Marcinelle, a été retrouvé sans vie dans un appartement. Une enquête est en cours.
Exclusivité La Nouvelle Gazette

Vu les travaux à la ville haute, le boulevard Bertrand est pour l’instant fermé à la circulation. Alors, quand les secours s’y sont déployés en début de matinée ce jeudi, ce n’est pas passé inaperçu dans le voisinage. « On a d’abord vu une ambulance arriver et les infirmiers s’engouffrer au numéro 43. Puis, un peu plus tard, hélas, les pompes funèbres et la police sont aussi venues sur place », explique-t-on dans le voisinage.

Une fois le dispositif levé, le boulevard Bertrand a retrouvé son calme avant que la situation s’envenime… « Vers midi, on a assisté un attroupement. Des gens se criaient dessus. L’un d’entre eux hurlait : ‘On sait que tu l’as tué, tu l’as avoué, je vais prévenir la police’… Et les forces de l’ordre sont en effet vite revenues sur place. »

« Pour un meurtre »

Alors, que s’est-il passé exactement ? De source sûre, un Marcinellois de 34 printemps a hélas perdu la vie ce jeudi matin, dans l’immeuble concerné. « Je ne connaissais pas cette personne et je ne sais presque rien sur cette triste affaire. Mais lorsque j’ai posé la question de savoir ce qui se passait à un policier, il m’a dit qu’ils étaient là pour un meurtre », affirme une résidente de cet immeuble à appartements.

« La police était sur place dès 7 heures. Et quand je suis ensuite revenu du travail vers 11h45/midi, des agents étaient à nouveau là, en train de questionner quatre personnes », précise un autre riverain du boulevard Bertrand. « Trois individus ont été embarqués, il s’agissait de deux hommes et d’une femme, qui habitaient là. Je les ai reconnus avec certitude, mais ce n’étaient pas des gens que je fréquentais. Pour parler honnêtement, en réalité, personne ne se fréquente ici », témoigne encore un autre habitant de la ville haute.

Mort suspecte

De source fiable, la mort du malheureux jeune homme né en 1988 est en effet considérée comme suspecte par les autorités. « Le laboratoire est descendu sur place et une enquête a été ouverte », se contente de communiquer, pour le moment, le Parquet de Charleroi. Dans le quartier, les rumeurs en tout genre fusaient dans tous les sens, mais il faudra laisser le temps à la Justice de démêler le vrai du faux.

On s’en doute, comme toujours dans ce type d’affaires, des interrogatoires et autres devoirs d’enquête vont être menés dans les heures et les jours à venir par les enquêteurs, pour déterminer ce qui est arrivé au malheureux trentenaire marcinellois…

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Charleroi Actu

Voir plus d'articles