En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Tournai Actualité de la région de Tournai

Le Panier de Maxim, l’épicerie à domicile, dans l’entité de Brunehaut

Le commerçant vient à la porte de ses clients pour leur permettre de faire leurs courses.

de videos

VOObusiness lance le Trophée de l’Indépendant de l’Année qui met à l’honneur celles et ceux qui ont su améliorer l’expérience de leurs clients. Dans ce cadre, Voo a lancé un appel aux indépendants et Maxim Wattieaux, plus connu sous le nom « Le panier de Maxim », indépendant à Brunehaut, a été sélectionné. Le Brunehautois de 42 ans a décidé de changer de vie il y a près de 10 ans et il a créé son épicerie ambulante. «Le Panier de Maxim fêtera ses 10 ans le 1er juillet 2023. Avant cela, j’étais éducateur mais j’ai eu envie de changement et d’indépendance. J’avais fait le tour de cette profession pendant une quinzaine d’années, je n’avais plus la même patience et j’avais envie de changements. J’ai décidé de lancer mon épicerie ambulante à Brunehaut, dans la commune que j’habite depuis 20 ans et qui me plaît, puisque ça n’existait pas encore. Il y avait un boulanger en porte à porte, un poissonnier mais pas d’épicerie donc il y avait un manque à combler ».

L’indépendant s’est donc lancé en 2013 et a eu l’opportunité de racheter un camion. « Un couple du côté de Ciney prenait sa retraite et j’ai eu l’occasion de reprendre leur camion. Il était déjà équipé, je n’ai eu qu’à changer le lettrage. J’ai aussi dû acheter une autre camionnette pour aller chercher les victuailles et j’ai construit une chambre froide à la maison ».

310886060_676634426867675_4266574212408731429_n
C.D.

Il faut dire qu’on trouve de tout dans le camion de Maxim. « Il y a principalement des fruits et légumes, mais aussi de la charcuterie, du fromage, tout ce qui est crémerie et tous les produits de base qu’on trouve dans une épicerie : la nourriture pour animaux, des produits ménagers, des pâtes, du chocolat, des biscuits. Je ne propose juste pas de pain puisqu’il y a un boulanger ambulant à Brunehaut ni de surgelés ».Maxim Wattieaux cible principalement un public de personnes âgées, mais pas que. « Mon public est bien sûr constitué de personnes âgées qui par exemple ne savaient plus se déplacer et confiaient les courses à un proche reprennent l’habitude de faire leurs courses elles-mêmes. La relation avec les clients est d’ailleurs très importante. Je connais mes clients, ils me parlent de leur famille. Pour certains, c’est la seule visite qu’ils ont durant la semaine donc ils ont envie de parler et je suis à l’écoute. Je ne suis pas là pour vendre et repartir directement ».

Une offre personnalisée

Il faut donc bien connaître ses clients. « C’est vraiment du domicile. Au départ, je ne connaissais pas les clients donc le plus difficile a été de les fidéliser. Quand j’ai lancé mon projet, j’ai beaucoup communiqué et j’ai mis des flyers dans les boîtes aux lettres pour annoncer ma venue à une date précise. Puis le bouche-à-oreille a fait son effet. La fidélité s’est faite assez rapidement, dès la première année. Beaucoup de clients sont d’ailleurs là depuis le premier jour ! ».

Les personnes qui aimeraient profiter des services de Maxim peuvent prendre contact avec lui via la page Facebook Le Panier de Maxim. « Ou alors ils peuvent venir directement me voir au camion. La première fois ils viennent à moi, puis c’est moi qui viens à eux ». Maxim Wattieaux fait sa tournée du mardi au samedi, le matin et début d’après-midi, à raison de trois ou quatre villages par jour. Chaque village sait le jour et l’heure auxquels je vais passer. Je m’annonce avec un coup de klaxon quand je suis devant chez eux ».

Pour améliorer l’expérience des clients, le commerçant ne leur dit jamais non. « Dès que le client a une demande, j’essaie de la réaliser. Si un client a besoin d’un produit spécifique que je n’ai pas, je lui ramène la semaine suivante. C’est une offre personnalisée. Je suis à l’écoute de mes clients, ils savent qu’ils peuvent compter sur moi ».

Infos : page Facebook Le Panier de Maxim. Pour soutenir Maxim, rendez-vous sur www.trophee.business.voo.be Les votes sont ouverts jusqu’au 30 octobre.

Inquiet par la crise actuelle

La commune de Brunehaut comporte un bel avantage géographique, qui permet de ne pas faire trop de kilomètres, ce qui n’est pas négligeable vu le prix de l’essence. « L’avantage à Brunehaut, c’est que tous les villages sont proches les uns des autres. Je me rends dans tous les villages de Brunehaut sans exception mais aussi des d’autres villages proches de Brunehaut, comme Saint-Maur, Vaulx ou encore Gaurain. Je me rends aussi à Tournai, sur le parking de la Vertefeuille pour permettre aux gens de la résidence-services de faire leurs achats. Le but était non pas de s’arrêter sur la place du village, mais bien de venir en face de chez mes clients, à leur porte ».

Bien sûr, la conjoncture actuelle inquiète l’indépendant brunehautois. « C’est un commerce, avec ses difficultés. J’ai eu la chance de ne pas devoir fermer durant le Covid car je vends des produits de première nécessité. Mais maintenant, c’est autre chose. En tant qu’indépendant seul, mes charges ont doublé et je m’inquiète. Ma chambre froide tourne 24h/24, toute l’année, ce qui est très énergivore. C’est angoissant et c’est difficile de se projeter. Puis mon boulot fait que je suis toujours sur les routes donc je ressens fort l’augmentation du carburant ».

Participer au Trophée de l’Indépendant de l’Année représente donc pour lui une belle opportunité de se faire connaître mais aussi d’avoir une aide pécuniaire. «Je me suis inscrit après avoir reçu un mail qui m’invitait à participer à ce concours. Je me dis que c’est toujours intéressant de mettre en valeur son entreprise et en faire la publicité. Outre cet aspect, remporter ce titre permet de recevoir une somme d’argent, ainsi que la prise en charge des frais d’abonnement chez Voo durant une année, ce qui n’est pas négligeable. Et encore une fois, c’est une belle opportunité qu’on parle de notre entreprise».

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Tournai Actu

Voir plus d'articles