En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Tournai Actualité de la région de Tournai

La polyclinique BNA Santé va permettre de pallier le manque de médecins à Antoing

Un centre médical a ouvert ses portes dans le centre d’Antoing. Médecins traitants, spécialistes, dentistes ou encore paramédical, à terme, tout sera réuni sur un même site.

La polyclinique BNA Santé a ouvert ses portes ce lundi 3 octobre au coeur de la ville d’Antoing. Un projet privé et familial. « Nous sommes trois associés, Nathalie Schleich, ma soeur, Akim Bouzidi, mon beau-frère et moi-même, Benoît Schleich, d’où le nom BNA Santé, qui reprend les initiales de nos trois prénoms. C’est une histoire de famille. Nous sommes tous les trois pharmaciens de formation. Akim et moi avons fait un second master en gestion et Nathalie est bandagiste – orthésiste ».

Un pôle santé au coeur de la Grand-Rue.
Un pôle santé au coeur de la Grand-Rue. - C.D.

Le trio a voulu créer un pôle santé au coeur d’Antoing. « Nous avons repris la pharmacie Anselme en 2015. Puis le bâtiment d’à côté, qui abritait un magasin, a été mis en vente durant le Covid. Nous avons sauté sur l’occasion pour racheter cette surface de 700m² dont 160m² sont dédiés au magasin bio et dont le reste a été transformé en centre médical, au nº45 de la Grand-Rue. Nous avons donc la pharmacie, la polyclinique et entre les deux, le magasin bio Coeur d’Artichaut, tenu par ma femme, toujours dans ce souci de bien-être et de bien-manger. Grâce à ce pôle santé, le patient pourra trouver tout ce dont il a besoin et avec un parking aisé puisqu’il y a des places de parking dans la Grand-Rue et sur le parking de l’église ».

310830910_470485998452990_8134223420568020554_n

Un manque de médecins généralistes

L’objectif de cette polyclinique est de compenser le manque criant de médecins dans le centre-ville. « Il n’y a plus de médecins. Le plus jeune médecin de l’intra-muros a 63 ans. Il y a quelques médecins dans les villages, mais dans dix ans, il n’y aura plus personne dans l’intra-muros, ce sera un désert médical. C’est pareil pour les dentistes, il n’y en a plus aucun dans l’entité. Cela représente une grosse demande ! C’est pourquoi nous sommes à la recherche, pour la poyclinique, de médecins généralistes, de spécialistes et de dentistes, pour répondre à la demande des Antoiniens ».

De nombreuses salles de soins.
De nombreuses salles de soins. - C.D.

Médecins, infirmières et personnel paramédical ont déjà rejoint l’aventure. « L’équipe actuelle est composée de trois médecins : Florianne Prévost, Salomé Abdy et Charles Duhaubois. Nous avons une équipe de quatre infirmières, dont la cheffe est Laurence Cabusat, et les trois infirmières sont Véronica, Louise et Elise. Pour le cabinet infirmier, les permanences se font du lundi au samedi de 7h à 10h, sans rendez-vous, que ce soit pour des prises de sang, des plaies ou d’autres soins. Nous avons aussi quatre paramédicaux : un ostéopathe, une diététicienne, une coach en développement personnel et une psychologue qui arrivera mi-octobre ».

310722393_639139567794195_8175224651295092991_n
C.D.

En recherche de spécialistes

La polyclinique ne tourne pas encore à plein régime et il reste des cabinets médicaux et surfaces libres. « A terme, le but est d’avoir plus de médecins généralistes, une équipe complète de dentisterie et de nombreux spécialistes. Nous sommes en pourparlers avec des chirurgiens orthopédistes, un pédiatre et un radiologue puisqu’on veut avoir un centre de radiologie. Nous voulons travailler sur la médecine quotidienne et sur la médecine plus spécifique. Les professionnels intéressés peuvent nous contacter à l’adresse mail contact@bnasantepolyclinique.be », insiste Benoît Schleich.

310637766_1470438273428108_5993798606754205786_n

Pour la prise de rendez-vous, le secrétariat est accessible du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h à 19h et le samedi de 8h à 13h, au 069/68.97.52 ou via le site internet www.bnasanté@polyclinique.be.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Tournai Actu

Voir plus d'articles