En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Luxembourg Faits divers

Encore une mauvaise nouvelle: loi Renault et 60 emplois menacés chez Ampacet à Messancy, «il y aura des licenciements»

On le sait la situation économique est préoccupante. La semaine dernière, les travailleurs de l’entreprise Ampacet, installée à Messancy, ont appris que 60 des 133 emplois étaient menacés. Une réunion décisive est programmée ce mercredi.

Cela fait près de quatre décennies que l’entreprise Ampacet, spécialisée dans la transformation de matières plastiques, est installée à la rue Ampacet dans le zoning industriel de Messancy. L’usine occupe actuellement 133 travailleurs, la plupart originaires de France. En chômage temporaire depuis plusieurs semaines, les ouvriers et employés du groupe ont appris une très mauvaise nouvelle : près de la moitié des emplois sont menacés.

On sait, et on espère que le chiffre de 60 travailleurs, est exagéré », nous confie une source syndicale. La semaine dernière, le coup de massue est tombé pour les travailleurs de l’usine. « On savait qu’une ligne allait fermer. On s’attendait à une quinzaine de suppressions d’emplois. Le chiffre annoncé par la direction est bien plus important que prévu. » Cela fait plusieurs mois que la situation est compliquée à Ampacet. « Les carnets de commandes ne se remplissent pas. Mercredi, on annonce une première réunion pour suivre la procédure de la loi Renault. On espère qu’il y aura le moins de licenciements possibles. On compte sur des départs en prépension. Il faut aussi s’attendre à ce que certains travailleurs partent, volontairement, vers une autre usine du groupe au Grand-Duché. »

Situation mondiale compliquée

Si l’entreprise est aussi active en Italie, en Pologne ou en Russie, tous les travailleurs ne pourront néanmoins pas être réoccupés. « La situation dans le groupe au niveau mondial n’est pas évidente avec la conjoncture actuelle. Il sera donc difficile d’éviter les départs forcés. Une cellule pour l’emploi devrait alors être créée. »

Les travailleurs seront sans doute plus à quoi s’attendre après la réunion déjà décisive de ce mercredi.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Luxembourg Faits divers

Voir plus d'articles