En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Charleroi Faits divers à Charleroi

Raffaele, 64 ans, tabassé à mort dans le hall d’entrée de son immeuble, à Wanfercée-Baulet: un suspect interpellé et en aveux, «il s’est acharné, je n’ai jamais vu une telle rage» (vidéo)

Terrible découverte ce lundi matin à la rue de la Closière à Wanfercée-Baulet : le corps sans vie de Raffaele, 64 ans, a été retrouvé dans le hall d’entrée de son immeuble. Le suspect, le nouveau compagnon de son ex, a été interpellé.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

de videos

Raffaele Volpe, 64 ans, vivait là, au numéro 13 de la rue de la Closière à Wanfercée-Baulet, depuis à peu près un an. L’homme ne fait pas de vagues, on ne l’entend que très peu, pas de dispute, ni d’ennui. Si ce n’est, de temps à autre, une porte qui claque. Mais c’est bien plus que ça qui s’est passé ce lundi matin, dans cet immeuble à appartements d’ordinaire tranquille. Vers 10 heures, la zone de police Brunau a débarqué, de même que des ambulances et un Smur. Malheureusement, les secours n’ont rien pu faire et n’ont pu que constater le drame : le corps de Raffaele gisait dans le hall d’entrée, inanimé.

C’est la voisine de palier du sexagénaire qui a alerté les secours. Souffrant de quelques soucis de santé, elle était immobilisée chez elle, avec une aide soignante, quand du bruit a éclaté dans le hall. « J’ai entendu des cris, des bruits de coups dans les murs et sur le sol », nous raconte-t-elle. « J’ai ouvert la porte et ce que j’ai vu ensuite m’a choquée. »

***************** **** ***** ** *******************

**** ** ***** ******** *** ** **** *** ** **** ********* ** **** ** ***** *** ******* ** ****** ***** ** ****** ********** ***** *** ***** ******* ** ** ********** ** ************* ****** ** ********* ****** ** *** ***** ***** ** ** ******* ** ** ******* **** *** ****** ********* **** ** ********** **** *** ******* **** ** ****** *** ** ** ***** ** ****** ******* ******* ** ******* **** ** *** ************ **** ***** ** *************** **** **** ** ******* ***** ******** ******* ***** ** ************ ** ** ***** ***** *** ***** ** ***** ** ****** ********** *** *** ******* *** **** ********* ***** *** ** ******* **** **************** ** * ******* ******* ** ***************

*** ******** ** ** **** ** ****** ****** **** *********** **** *** ******* *** *** ****** **** ** ****** **** ***** *********** ******* *** ******* ** *** ***** ** ***** **** ** ***** ***** **** **** ** ************** ****** ***** ***** *** ******** ************* **** ******* ******** ** ****** **** ******* *** *********** ******* **** ** ***** ****** *** ****** ** ****** ******* *** ******** ******* *** ********* ** ************ *** ***** ********* **** ***** *************

*** ****** ********

** ***** ** ******** ***** * ***** **** ** ****** *** *** ****** ********* ********* *** ******** **** ************* *********** ** ******* ** ********* **** ******** ******* ***** ***** ****** ***** ** ***** ** *** ** ** ***** ** ******** **** ** ********* ** ******* **** *** ******** ***** ***** ** **** ********* *** ******** * ***** ***************** ************ **** *** ****** ************

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Faits divers

Voir plus d'articles