Accueil Ciné-Télé-Revue Streaming Netflix

Frissons en streaming: qu’est-ce qu’on regarde pour Halloween? (vidéos)

Rien de mieux en cette saison qu’une bonne histoire sinistre ! Dans la jungle des plateformes, on a retenu de quoi vous faire frissonner le soir du 31 octobre.

Grand classique de la télévision, mais qui fait toujours bien le job ! Présentée chez nous par le formidable conteur qu’était Pierre Bellemare, la série documentaire «  Les Enquêtes extraordinaires » a été remise au goût du jour par les producteurs de « Stranger Things », avec l’équipe du format original à la barre. Le concept reste le même : des crimes jamais élucidés et phénomènes inexpliqués, racontés à travers des images de reconstitution et des témoignages de journalistes, détectives et familles en deuil. Entre indices, théories et suspects potentiels, le programme captive autant qu’il fait froid dans le dos. Le troisième volume a commencé le 18 octobre, et les trois derniers numéros (neuf en tout) seront dévoilés le 1er novembre.

de videos

Les studios Marvel, quant à eux, ont fait leur première incursion réussie dans le cinéma d’horreur avec «Werewolf by Night», une production d’une heure en noir et blanc qui met en scène une mystérieuse compétition de chasseurs de monstres. Tiré d’un comics méconnu du grand public, ce moyen métrage singulier s’impose comme une parfaite déclaration d’amour aux films d’épouvante, le tout mené par Gael García Bernal («Babel») et Laura Donnelly («Outlander»), dont l’alchimie crève l’écran.

de videos

A côté des grands titres (« Hocus Pocus », « American Horror Stories », « Prey ») et du brillantissime « Werewolf by night », épinglés par le service dans une sélection « films et séries » spéciale Halloween, on clique sur «  Grimcutty : l’enfer des réseaux ». Inspiré du tristement célèbre « Momo challenge », ce film lugubre met en scène un effrayant mème d’Internet qui exhorterait les jeunes à se mettre en danger. Quand les parents d’Asha croient savoir que leur fille s’automutile dans le cadre de ce « jeu » viral, ils lui confisquent immédiatement son téléphone. L’adolescente va alors devoir convaincre son entourage qu’une force maléfique frappe réellement dans son lycée, et qu’elle doit la neutraliser.

de videos

Deux inquiétantes nouveautés arrivent le 28octobre. D’un côté, «  The Devil’s Hour ». Chapeautée par Steven Moffat, le showrunner de « Sherlock » et « Dracula », cette série relate l’histoire de Lucy. Toutes les nuits à 3h33, soit « l’heure du diable », la jeune femme, jouée par Jessica Raine (« SOS sages-femmes »), est réveillée par d’horribles visions. Dans le même temps, son fils se renferme sur lui-même, et n’éprouve plus aucune émotion. Quant à sa mère… elle s’adresse à des chaises vides ! Hantée par les échos d’une vie qui n’est pas la sienne, Lucy se retrouve aussi inexplicablement liée à un serial killer qui sévit dans la région. Peter Capaldi (le 12edocteur de « Doctor Who ») incarne ce tueur nomade, qui devient la cible d’une grande chasse à l’homme. Un simple regard de l’acteur suffit à vous glacer le sang !

de videos

Le film «  Run Sweetheart Run », lui, se présente comme un sombre thriller où l’on suit Cherie (Ella Balinska, de « Charlie’s Angels » et de la série Netflix « Resident Evil »), invitée à rencontrer un important client de son patron. D’abord anxieuse, elle se laisse vite charmer par l’homme d’affaires, campé par Pilou Asbæk (Euron Greyjoy dans « Game of Thrones »). Lequel, à la fin de la soirée, lui révèle sa vraie nature : violente. Battue et terrifiée, la mère célibataire réussit finalement à s’enfuir. Un jeu du chat et de la souris s’engage alors avec son agresseur, déterminé à l’anéantir. L’angoisse totale !

de videos

A lire aussi

Voir toutes les news