Un tireur fou fait trois morts et deux blessés à Liège: l’individu d’une trentaine d’années a été abattu (photos)

Alerte info

Deux policières et le passager d’un véhicule ont été tués dans une fusillade qui a éclaté mardi matin dans le centre de Liège, à hauteur du café des Augustins, indique la police liégeoise.

Deux autres policiers ont été blessés aux jambes. L’auteur des tirs a ensuite été abattu par le peloton anti-banditisme (PAB) de la Cité ardente. Au point de départ, des coups de feu en rafale avaient été entendus dans le centre de Liège ce mardi matin, vers 10h30.

Le tireur a ensuite pénétré dans l’enceinte de l’athénée Léonie de Waha, situé sur le boulevard d’Avroy, où il a pris en otage une femme de ménage.

Il a été neutralisé par le PAB qui l’a abattu. Les élèves de l’athénée se trouvent en sécurité sous protection de la police, a encore précisé cette dernière.

Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, s’est rendu sur les lieux et est en contact avec le chef de corps.

Le centre de crise fédéral suit la situation, a par ailleurs tweeté le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon.

Le niveau de la menace terroriste est confirmé au niveau 2 par l’Ocam.

►►Le parquet ouvre une enquête pour terrorisme, l’auteur serait sorti de la prison de Lantin ce lundi!

►►«Le tireur était habillé de noir et avait deux revolvers en mains», raconte un témoin

►►Charles Michel: «Je n’ai pas l’intention de donner des informations sur les premiers éléments de l’enquête»

►►Un périmètre de sécurité en place, de nombreuses lignes de bus déviées

Retour sur les faits

Un homme armé a abattu deux policiers ainsi que le passager d’une voiture. Il s’est ensuite réfugié au rez-de-chaussée du lycée et a pris deux femmes d’ouvrage comme bouclier avant de sortir et d’être abattu par la police. L’individu a reçu vingt balles des policiers.

Les élèves du lycée de Waha ont été confinés au quatrième étage de l’établissement ou évacués vers le Jardin botanique. Le bourgmestre de Liège veut rassurer les familles du lycée de Waha : il n’y a aucun élève blessé à déplorer dans l’école.

TVA

L’agresseur gîsait dans une mare de sang à l’entrée du lycée. Il serait âgé d’une trentaine d’années.

Un périmètre de sécurité a été mis en place à Liège, à la suite de la fusillade qui a éclaté mardi matin dans le centre-ville, indique le centre de crise sur Twitter. Ce dernier suit la situation de près et est en contact avec le gouverneur de la province de Liège et la police locale. Il est demandé d’éviter la zone du boulevard d’Avroy pour faciliter le travail des services sur le terrain.

Par ailleurs, de nombreuses lignes de bus sont déviées à la suite de l’interdiction de circulation sur le boulevard d’Avroy, indiquent les TEC. Les itinéraires des lignes concernées sont donc modifiés. Des informations peuvent être obtenues au numéro 04/361.94.44.

Notre sélection vidéo