Fusillade à Liège (quatre morts): l’assaillant aurait crié "Allahu akbar" avant d’être abattu

Fusillade à Liège (quatre morts): l’assaillant aurait crié "Allahu akbar" avant d’être abattu
TVA

Il était près de 10h30 quand des coups de feu ont été entendus dans le centre-ville liégeois. Un homme armé a tiré sur deux agents de police à hauteur du café des Augustins. Le tireur a ensuite pris la fuite et a pénétré dans l’enceinte de l’athénée Léonie de Waha, situé sur le boulevard d’Avroy, où il a pris en otage une femme de ménage.

Il a été neutralisé par le PAB qui l’a abattu. Selon les informations de La Libre Belgique, l’homme aurait crié « Allahu akbar » avant d’être abattu. Des faits à prendre au conditionnel. Car selon nos informations, le suspect ne figurait pas sur la liste de l’Ocam reprenant les terroristes potentiels ou les personnes radicalisées.

Les élèves de l’athénée se trouvent en sécurité sous protection de la police, a encore précisé cette dernière.

Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, s’est rendu sur les lieux et est en contact avec le chef de corps.

Le centre de crise fédéral suit la situation, a par ailleurs tweeté le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon.

Notre sélection vidéo