Fusillade à Liège: le parquet ouvre une enquête pour terrorisme, l’auteur serait sorti de la prison de Marche ce lundi!

Fusillade à Liège: le parquet ouvre une enquête pour terrorisme, l’auteur serait sorti de la prison de Marche ce lundi!
AFP

Deux policiers et un passager d’une voiture ont été tués dans une fusillade qui a éclaté mardi matin dans le centre de Liège, indique la police liégeoise. Deux autres policiers ont été blessés. L’auteur des tirs a été abattu par le peloton anti-banditisme (PAB) de la Cité ardente.

Il était près de 10h30 quand des coups de feu ont été entendus dans le centre-ville liégeois. Un homme armé a tiré sur deux agents de police à hauteur du café des Augustins. Le tireur a ensuite pris la fuite et a pénétré dans l’enceinte de l’athénée Léonie de Waha, situé sur le boulevard d’Avroy, où il a pris en otage une femme de ménage.

Il a été neutralisé par le PAB qui l’a abattu. Selon nos informations, l’assaillant, un homme de 30 ans, ne figurait pas sur la liste de l’Ocam (terroristes potentiels ou personnes radicalisées, l’équivalent des « fichés S » français). Il serait sorti de la prison de Marche ce lundi. En congé pénitentiaire, il y était incarcéré pour des faits mineurs.

Nous venons d’apprendre que le parquet fédéral a ouvert une enquête pour terrorisme car des éléments, mineurs, laissent penser qu’il pourrait s’agir d’un attentat de nature terroriste.

Notre sélection vidéo