En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Brabant wallon Faits divers en Brabant wallon

Un Français interpellé à Walhain avec deux kilos de cocaïne à bord de son véhicule: vingt mois de prison avec sursis partiel

À l’audience, le ministère public avait requis 20 mois de prison ferme. Mercredi, le tribunal correctionnel s’est donc montré un peu moins sévère.

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon, à Nivelles, a condamné mercredi Edon S., un homme de 25 ans travaillant en France et sans domicile connu en Belgique, à 20 mois d’emprisonnement assortis d’un sursis pour la moitié de cette peine, et à 8.000 euros d’amende. Son véhicule lui a également été confisqué. L’homme était poursuivi pour avoir transporté de la cocaïne: il avait été découvert, en plein confinement, en possession de deux kilos de cette drogue dure alors qu’il circulait sur l’autoroute E411.

À cette époque, peu de véhicules circulaient et la police avait été intriguée par la voiture du prévenu, qui roulait à la tombée de la nuit sur l’autoroute et était immatriculée en France. Intercepté à hauteur de Walhain, l’intéressé a donné des explications que les policiers ont trouvées fort vagues, et ils se sont également aperçus que le suspect semblait nerveux. Un maître-chien a été appelé sur les lieux du contrôle, et il est apparu que quatre blocs de 500 grammes de cocaïne étaient dissimulés dans la colonne centrale de la voiture.

L’homme a avoué qu’il avait été recruté par un tiers pour ramener la drogue en France, dans une voiture équipée de cache permettant ce transport en toute discrétion. Mais il a refusé de livrer l’identité de ce commanditaire. L’analyse de son GSM a révélé qu’il avait déjà réalisé plusieurs trajets semblables.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Brabant wallon Faits divers

Voir plus d'articles