En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Verviers Faits divers à Verviers

Un Stoumontois de 77 ans perd plus de 40.000 € en pensant investir dans la cryptomonnaie

Très mauvaise surprise pour un Stoumontois de 77 ans. Alors qu’il pensait investir dans la cryptomonnaie depuis fin avril, il s’est finalement rendu compte qu’il avait été arnaqué de plus de 40.000 euros !

En investissant dans la cryptomonnaie, cet argent virtuel, on espère souvent en gagner. Malheureusement pour un Stoumontois de 77 ans, c’est tout l’inverse qui s’est produit. Celui qui pensait faire de bonnes affaires entre fin avril et fin août a finalement perdu plus de 40.000 euros !

Tout commence fin avril. Le Stoumontois est mis en contact par téléphone avec une certaine Madame Garnier avant d’être recontacté par mail. On lui demande ensuite d’effectuer des opérations avec son Digipass pour valider les procédures.

« Il a vu qu’on lui retirait de l’argent de son compte bancaire mais il a été mis en confiance à l’aide de documents qui promettaient de bons rendements », explique la zone de police.

Son compte aurait ensuite été bloqué. « On lui a dit qu’il allait être remboursé mais que pour cela, il fallait passer par une autre société, toujours dans la gestion de la cryptomonnaie. Mais pour débloquer son compte, il a dû reverser de l’argent », déplore la police. Cette nouvelle transaction s’est effectuée avec une certaine Madame Dupond cette fois.

Intrigué par tout cela, le Stoumontois s’est finalement décidé à contacter un de ses amis conseiller en finance. « Il lui a dit d’arrêter ».

Entre la fin du mois d’avril et la fin du mois d’août, l’homme a perdu plusieurs dizaines de milliers d’euros, plus de 40.000 en tout. « Il voyait qu’il perdait de l’argent mais il avait des documents attestant qu’il allait en gagner donc il ne s’est pas inquiété au début », conclut la zone.

Le Stoumontois a finalement déposé plainte ce lundi. La zone de police Stavelot-Malmedy tient une nouvelle fois à mettre en garde ses citoyens : il ne faut jamais communiquer ses coordonnées bancaires par mail ou par téléphone !

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Faits divers

Voir plus d'articles