En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Liège Faits divers à Liège

Des planteurs de cannabis poursuivis à Liège dans le cadre de l’affaire Sky ECC, la messagerie cryptée utilisée par des personnes impliquées dans des trafics de stupéfiants

Le tribunal correctionnel de Liège a entamé mercredi l’examen d’un dossier de trafic de produits stupéfiants impliquant 29 prévenus identifiés grâce une gigantesque enquête liée à l’utilisation d’une application de messagerie cryptée appelée Sky ECC.

L’affaire Sky ECC porte le nom d’une application de messagerie cryptée qui a été utilisée par de nombreuses personnes impliquées dans des trafics de produits stupéfiants. Des nombreux réseaux de trafics de drogues ont été découverts et ces dossiers judiciaires sont progressivement examinés par les tribunaux du pays.

À Liège, le premier dossier de ce type implique 29 prévenus, concernés essentiellement par des plantations de cannabis et un trafic de cocaïne. Le tribunal a débuté les interrogatoires des prévenus, qui s’expliquent sur des implantations de cultures qui ont parfois nécessité jusqu’à 100.000 euros de matériel.

Le dossier évoque des cultures implantées à Wandre, Beverlo, Waremme, Forest, Seraing, Grivegnée ou Sprimont. Dans plusieurs de ces plantations, des bailleurs avaient été approchés par des locataires prétextant un commerce d’import/export de nourriture italienne pour procéder à des locations de lieux de cultures.

Un des prévenus est un patron de plusieurs cafés bruxellois qui a été impliqué dans le montage de plusieurs cultures de cannabis. Un autre, un médecin albanais, est aussi impliqué pour diverses cultures. Il fait, par ailleurs, l’objet d’une procédure d’extradition de la part des autorités suisses, dans le cadre d’une enquête en cours.

Plusieurs audiences seront encore nécessaires à l’examen de ce dossier.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Faits divers

Voir plus d'articles