Accueil 7Dimanche Les recettes de 7Dimanche

L’édito de Guy Lemaire: et les meilleurs sont…

Il est amusant de constater à quel point la parution des (rares) guides gastronomiques agite le petit monde des professionnels de la restauration.

Même chez les plus jeunes chefs, dont on pourrait croire qu’ils sont uniquement titillés par les réseaux sociaux. Et le Graal reste, quoiqu’on pense, une étoile au Michelin. Cette semaine, c’est au tour de Gault Millau de présenter pour la 20e fois dans sa version belge son palmarès de l’année sous le millésime 2023. À côté d’un fatras de prix hochets franchement dispensables (sauf pour les sponsors), l’essentiel se concentre autour des titres de chef de l’année (Nick Bril du « The Jane » à Anvers) et des jeunes chefs de l’année, un par région (Alexandre Ciriello « L’horizon » à Chaumont-Gistoux, Davy Devlieghere « Julien » à Lievegem et Alexandre Sapco « La bonne chère » à Bruxelles). Le sommelier de l’année consacre le jeune Maxime Sanzot (« Racines » à Floreffe). Comme Michelin a créé ses « Bib gourmands » (il y a 25 ans) qui épingle les bonnes tables à prix abordables, GM qui ne pouvait être en reste, a lancé plus récemment ses « Pop » qui rassemblent la bagatelle de 488 adresses décontractées et à prix maîtrisés. C’est du solide (1380 adresses décrites avec sérieux). L’indétrônable Peter Goossens (« Hof van Cleve » à Krusihoutem) reste le meilleur restaurateur du pays avec une note de 19,5/20, suivi de San Hong Degeimbre (« L’Air du temps » à Liernu avec 19). La suprématie flamande est largement confirmée, à commencer par Anvers, plus que jamais capitale gastronomique de ce curieux petit pays.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Les recettes de 7Dimanche

Voir plus d'articles