En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Brabant wallon Actualité de la région du Brabant wallon

121km/h au lieu de 50: Mont-Saint-Guibert installe des radars fixes pour lutter contre les excès de vitesse

Après avoir recensé un véhicule roulant à 121km/h sur une route limitée à 50, la commune de Mont-Saint-Guibert a décidé de placer des radars fixes sur deux axes propices aux excès de vitesse.

L’an passé, un lidar placé Rue de Corbais à Mont-Saint-Guibert avait permis de sanctionner un automobiliste qui roulait à 121km/h dans une zone pourtant limitée à 50km/h. Cette rue ainsi que celle des Trois Burette sont deux lignes droites et sans obstacle, et par conséquent malheureusement sources de vitesse pour les usagers de la route. En janvier, deux radars fixes ont été installés sur ces voiries. Jusqu’ici, ils agissaient à titre préventif, puisqu’ils n’étaient pas encore actifs « Pourtant, on a déjà constaté des traces de freinage à côté, c’est que leur effet dissuasif fonctionne », rigole le bourgmestre, Julien Breuer. Mais depuis ce mardi 16 novembre, les deux appareils sont officiellement en service, prêts à sanctionner ceux qui ne respecteraient pas les limitations de vitesse.

Malgré les effets de portes, coussins berlinois, plateaux ralentisseurs, chicanes, zones « 30 »… la vitesse dans certaines rues de la commune reste, pour certains conducteurs, largement supérieure à ce qui est autorisé. Le collège communal a donc souhaité s’attaquer à cette problématique en commençant par placer des dispositifs sur les voiries pénétrantes et fortement sujettes aux excès de vitesse. Le protocole entre la Commune, la Zone de Police Orne-Thyle et le Parquet du Brabant wallon en vue de dresser les contraventions vient d’être adopté.

Les deux radars fixes sans flash visible sont actifs dans les deux sens et pourront analyser chacun la vitesse de plus de 3.500 usagers par jour dont un tiers roule à plus de 75 km/h sur des voiries limitées à 50 km/h. Les élus guibertins espèrent ainsi réduire la vitesse et ses conséquences négatives pour l’ensemble des usagers des voiries. Des dispositifs supplémentaires devraient être installés dans le courant de l’année 2024, en accord avec la police.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Brabant wallon Actu

Voir plus d'articles