Accueil 7Dimanche L'actualité de 7Dimanche

Julie Taton: «Le seul inconvénient dans ma vie? J’aimerais passer plus de temps avec mes enfants le matin»

De retour à Cannes pour la 24e édition des NRJ Music Awards, Julie Taton se confie sur son incroyable week-end et ses ambitions professionnelles.

Julie, comment s’est déroulé votre week-end à Cannes ?

C’était tellement bien ! Je me sens toujours privilégiée d’être ici. Je me sens comme à la maison. C’est chouette de vivre ces moments isolés hors du temps avec l’équipe de NRJ.

Vous avez remis le prix de la Révélation belge de l’année à Pierre de Maere, en direct sur NRJ Belgique depuis le Palais des Festivals. Est-ce une bonne chose d’avoir créé cette nouvelle catégorie ?

C’est génial. J’étais touchée de voir l’émotion dans les yeux de Pierre. J’adore son univers, son professionnalisme et son cerveau. Il est extrêmement intelligent. C’est une bonne chose de mettre en avant les talents belges. Ils sont de plus en plus nombreux à se faire connaître au-delà de nos frontières. On a toujours tendance à être en retrait face à la France. Désormais, les Belges s’affirment davantage, et ça fait du bien.

à  19h, direction le tapis rouge !
à 19h, direction le tapis rouge ! - D.R.

Avec NRJ, vous semblez avoir trouvé votre équilibre…

Je suis totalement en confiance avec NRJ. On dit de RTL que c’est un groupe familial, mais NRJ l’est encore plus. Mes patrons sont très sincères, bienveillants et détendus. C’est un réel plaisir de collaborer avec eux. Ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti un tel épanouissement. Je suis là pour mettre en avant une marque, mais je me sens écoutée et valorisée, à juste titre bien sûr. Ça donne forcément envie de se surpasser.

Vous avez signé pour deux saisons supplémentaires. Pourquoi ?

J’ai signé jusqu’à mes 40 ans. Ce sera un cap très important. Soit la vie m’amènera à rester encore quelque temps en Belgique, soit j’aurai l’opportunité de partir à l’étranger. Mes 40 ans seront décisifs pour la suite de ma carrière. J’ai encore deux ans devant moi. Quand je regarde dans le rétro, je suis très fière de moi. J’ai toujours mené mes projets en respectant celle que je suis. Peu de Belges ont la prétention de dire qu’ils ont animé un prime en direct sur TF1.

Vous culpabilisez parfois de manquer certains moments avec vos enfants ?

Oui, je l’avoue. C’est le seul inconvénient dans ma vie. J’aimerais passer plus de temps avec eux le matin, mais je me rassure en me disant qu’à 15h20, je suis devant l’école pour récupérer mon fils. J’organise au mieux mon agenda professionnel.

Rino Gallo

Angèle, Jenifer, Bigflo et Oli, Renaud

La cérémonie a été l’occasion de voir Camille Combal rremplacer Nikos Aliagas à la présentation. Juste avant, sur les marches, c’est Bilal Hassani qui a fait sensation dans une robe au design digne d’un film de science-fiction. Il portait aussi une calotte lui donannt l’impression de s’être rasé la tête/

La chanteuse Jenifer et le chanteur Renaud ont reçu un Award d’honneur. Le chanteur de «Manhattan Kaboul» a reçu le trophée des mains de Louane, qui venait de chanter avec lui «Mistral gagnant». Quant à Jenifer, c’est Matt Pokora qui lui a remis son prix.

Le palmarès complet

Artiste Féminine Francophone de l’année : Angèle.

Artiste Masculin Francophone de l’année : Orelsan.

Révélation Francophone de l’année : Lujipeka.

Groupe/Duo Francophone de l’année : Bigflo et Oli.

Révélation Internationale de l’année : Sofia Carson.

Collaboration Francophone de l’année : Bigflo et Oli feat. Julien Doré.

Collaboration Internationale de l’année : Camilla Cabello et Ed Sheeran.

Chanson francophone de l’année : « Qui on est » de Matt Pokora.

Artiste Féminine Internationale de l’année : Lady Gaga.

Artiste Masculin International de l’année : Ed Sheeran.

Groupe/Duo International de l’année : Imagine Dragons.

Chanson Internationale de l’année : As it Was de Harry Styles.

Clip francophone de l’année : Coup de vieux de Bigflo et Oli feat. Julien Doré.

Clip international de l’année : As it was Harry Styles.

Social Hit : Tout va bien d’Alonzo feat. Ninho et Naps.

Reprise/Adaptation : Suavemente de Soolking.

Tournée francophone : Orelsan.

DJ de l’année : David Guetta.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en L'actualité de 7Dimanche

Voir plus d'articles