En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Verviers Faits divers

Mohamed, de Malmedy, enlève son ex à Trois-Ponts et la tabasse dans un bois: «J’ai cru mourir»

Un Malmédien de 44 ans est poursuivi devant le tribunal correctionnel pour avoir enlevé et copieusement tabassé son ex-femme, qui dit qu’elle a cru mourir. Il risque deux ans de prison.

Depuis qu’elle s’est séparée de son mari Mohamed Chelly (44 ans) de Malmedy, Valérie a refait sa vie avec un certain Dany, ce que son ex ne supporte pas. Aussi, un beau soir de mars 2019 se présente-t-il chez Dany, à Trois Ponts.

« Je ne savais pas que Valérie était là, je voulais avoir des éclaircissements sur leur relation, et la discussion a dégénéré » reconnaît Chelly devant le tribunal correctionnel où il est poursuivi pour coups et blessures. Mais pour Dany, il n’y a tout simplement pas eu de discussion, il s’est rué directement sur lui, l’a saisi à la gorge et lui a donné des coups de poing et des gifles. Puis il s’en est pris à Valérie.

Et c’est là que les choses s’aggravent. Car Chelly, un homme grand et costaud, va entraîner son ex en la tirant par les cheveux dans un bois, où il la tabasse copieusement. Le récit qu’en fait Valérie est terrifiant : « il m’a empoignée par les cheveux, m’a fait dégringoler les escaliers, et emmenée dans le bois alors que j’étais pieds nus et en petite tenue. Là, il m’a rossée, m’a tapée dans un ruisseau et m’a même fait manger de la terre. J’ai cru mourir »

Recherchée par hélicoptère

C’est dans un piteux état que Valérie est recueillie par un couple d’amis appelé par Chelly pour les ramener à Malmedy. Au cours du trajet, elle est encore victime de coups, notamment la tête cognée contre la vitre, ce que le couple dit n’avoir pas perçu. Valérie et son ex-mari sont ensuite déposés chez un ami de ce dernier, qui est absent, et qui a la surprise de découvrir Valérie nue dans son lit.

Entre-temps, la police, avertie par Dany, prend au sérieux l’enlèvement de Valérie, puisqu’un hélicoptère, un chien pisteur, et un traçage de GSM sont utilisés, grâce à quoi les deux sont repérés. Valérie est emmenée aux urgences, où l’on relève des œdèmes majeurs sur tout le corps et une fracture du nez, ce qui lui vaut une période d’incapacité de trois semaines.

C’est donc pour enlèvement et séquestration arbitraire que Chelly est poursuivi en outre des coups donnés à Dany et Valérie, pour lesquels le ministère public réclame 2 ans de prison et Me Wynants, partie civile, 3.000 € de dommages.

Des témoins sans réaction

Outre Chelly, cinq autres personnes sont poursuivies pour non-assistance à personne en danger. La scène de l’enlèvement a été vue par un couple qui se trouvait dans une voiture à proximité, et qui avait perçu des cris glaçants de la victime, mais était resté sans réaction. M. Seret réclame pour eux, absents à l’audience, 11 mois de prison.

L’autre couple qui avait reconduit Valérie et Chelly est lui menacé de 9 mois de prison. « Je n’ai pas compris la gravité de la situation, d’autant plus qu’elle ne disait rien, je croyais qu’elle était tombée » dit la conductrice tandis que l’homme prétend n’avoir rien perçu de ce qui se passait dans son dos.

Enfin, 6 mois ont été réclamés pour celui chez qui ils s’étaient réfugiés et n’a pas réagi non plus en constatant l’état de Valérie.

Jugement dans un mois.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Verviers Faits divers

Voir plus d'articles