En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Régions Sambre-Meuse Actualité de la région de Sambre-Meuse

Malgré la crise énergétique, Eric décorera quand même sa maison située à Fagnolle avec des kilomètres de guirlandes lumineuses… et même plus que l’an dernier: «Cela apportera un peu de bonheur dans un contexte difficile» (photos)

C’est désormais un rendez-vous traditionnel des fêtes de fin d’année à Fagnolle (Philippeville). Petits et grands font le chemin pour y découvrir les illuminations d’Éric Pestiaux surnommé Pepet’. Malgré la hausse des prix de l’énergie, il tient bon.
Photos

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Au moment de l’appeler, Éric Pestiaux était en pleine récolte de branches de sapin pour décorer sa maison située à Fagnolle. Il faut dire que depuis 15 ans, celui qu’on surnomme Pepet’ est devenu un professionnel de la décoration de Noël. Chaque année, il installe des kilomètres de guirlandes lumineuses, des Pères Noël grandeur nature et des centaines de boules.

En raison de la crise énergétique et de la flambée des prix, certains avaient peur de ne pas pouvoir découvrir les illuminations d’Éric Pestiaux.

********** ****** ****** ****** ** **** ****************** ************ ********** ** ****** **** ******* ** ******** ********** ** ******* ***** * ******* ** ********** *** ******* ** ********** ********** *************** ** ** ****** **** *** ******** **** ********* **** ******** *********** ******* ** ******** ************ *** ** **** *** *********************

***** ** *** ***** ** ** ********* ******* ****************** ******** ***** ****** ******** ** ***** ** ********* ***** *** ** ***** ** ***** ********** **** ****** *** ****** *** ** **** ******** **** ****** ** ***** ** ** ****** *** ******* ***** ** ***** ** ***** ** ****** **** ******* *** **** *********** *** ** **** ** ** ** ****** ** ** ***** *** ******* **** ** ** ******* **** ***** ** ** ******* ** **** ** ************* ********* *** *** ************ *************************

** ******* ***** ****

** ***** ******** * ******** *** ************** ******* ***** ***** ******* * *** ***** ******* **** ****** ************** ** ****** *** **** **** ** ************ ********** **** ** ****** ******* ****** ***** *** *** ****** ****** *** ** ******* ** ********* ** *** ** ***** **** ***** ***** **** **** ** ******** ** ************* ** **** ******* **** ** ** ** **** **** ********** ** ******* **** *** ***** ** ** **** ***** ** **** ** ** *** ** *******************

****** ** ****** ******** * ************** ********* ** ******* ** ****** *** ************* ************** ****** ********** ** ********** ********** **** * ****** ****** *** ********* ** ** ** ***** ********** ******* ** *************** ************* *********** ********* ******** ***** **** ************** ** ********* ** ****** ** **** *** ** ********** ******* ** ** ****** ****** ** ***** **** **** ******************

***** ******

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Sambre Meuse Actu

Voir plus d'articles