En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Centre Actualité de la région du Centre

Le PTB réclame le retour des sacs-poubelle «gratuits» à La Louvière avant fin 2022, c’est légalement impossible selon la Ville

Le PTB souhaite un retour des « sacs gratuits » avant la fin 2022, en se basant sur une circulaire wallonne qui l’exige. « Impossible de modifier la taxe », affirment les échevins Laurent Wimlot (PS) et Nancy Castillo (Ecolo).

Pour atteindre un minimum de 100 % du coût-vérité du traitement des déchets ménagers, la Ville de La Louvière a dû augmenter de 15 % sa taxe poubelle en 2021. Elle sonnait aussi le glas des sacs prépayés distribués à la population dès octobre 2022. En cause, une hausse des coûts des traitements des déchets ménagers.

Pour Nancy Castillo (Ecolo), on ne peut modifier la taxe.
Pour Nancy Castillo (Ecolo), on ne peut modifier la taxe. - D.C.

« La législation wallonne nous oblige à atteindre un coût-vérité entre 95 et 110 %, et pour le CRAC (le Centre régional d’Aide aux Communes qui les conseille en matière de gestion, ndlr), ce taux doit être de 100 % », s’était justifié en 2021 Nancy Castillo, échevine de l’Environnement (Ecolo).

Plusieurs coûts réels ont en effet augmenté (traitements des déchets, collecte papier et cartons, transport des encombrants…), la commune risquait de retomber à une couverture du coût-vérité de 85 % au lieu des 100 % minimum imposés. Résultat des courses, la Ville a augmenté sa taxe pour atteindre un coût-vérité de 100,08 %.

Nancy Castillo avait aussi rappelé que depuis le 1er avril 2021, les Louviérois ont la possibilité de mettre beaucoup plus de déchets dans le sac bleu PMC et qu’un point d’apport volontaire gratuit pour les déchets organiques existe dans chacun des parcs à conteneur de l’entité.

« Une irrégularité selon un arrêté wallon »

Antoine Hermant (PTB) veut le retour des sacs-poubelle gratuits à La Louvière
Antoine Hermant (PTB) veut le retour des sacs-poubelle gratuits à La Louvière - D.C.

Mais le PTB, comme à l’époque, n’accepte pas cet état de fait. Il a rajouté ce lundi soir un point au conseil communal pointant une irrégularité : « La Circulaire budgétaire de la région wallonne 2022 rappelle à la Ville que le décret sur les déchets prévoit un certain nombre de sacs-poubelle ‘gratuits’ pour les habitants », explique Antoine Hermant, chef de file du PTB louviérois qui propose « de se remettre dans la légalité avec l’envoi d’un bon pour des « sacs gratuits » aux louviérois avant le 15 décembre. »

Il ajoute : « Nous demandons simplement de nous calquer sur les distributions précédentes, soit 20 sacs de 30 litres au chef d’un ménage isolé ; 10 sacs de 60 litres au chef d’un ménage composé de 2 à 3 personnes et 20 sacs de 60 litres au chef d’un ménage composé de plus de 3 personnes ». Et de conclure : « nous sommes en pleine crise économique, toute aide à la population est la bienvenue »

« En matière de taxes, on ne peut faire ce que l’on veut, on a tous reçu notre avertissement extrait de rôle pour la taxe déchets, on ne peut pas faire marche arrière », explique Nancy Castillo, échevine de l’Environnement. « Je tiens à souligner, que contrairement à ce que beaucoup pensent, que ces « sacs gratuits », ont toujours été en réalité des « sacs prépayés », inclus en fait dans la taxe poubelle. On a décidé en 2021 de ne pas les inclure dans la taxe de 2022 pour ne pas l’alourdir encore plus, même chose en juin 2022 pour la taxe 2023 ».

Elle complète : « L’objectif est aussi de laisser le choix aux habitants d’acheter le nombre de sacs dont ils ont besoin et de ne pas se retrouver selon leur consommation avec des surplus de sacs prépayés, et ce d’autant plus qu’on peut mettre aujourd’hui beaucoup plus dans les sacs bleus que dans les sacs blancs résiduels. On ne va pas obliger les Louviérois à prépayer des sacs dont ils n’auront pas usage ! En outre le gouvernement wallon nous demande d’inciter les ménages à produire moins de déchets. La ministre Tellier planche justement sur une série de choses, dont la disparition de ces sacs prépayés ! »

Le rappel de la RW « juste pour la forme »

Et quid alors de cette circulaire wallonne qui réclame « un service minimum de « sacs gratuits’ » ? « En 2021, la tutelle a constaté en effet que notre règlement, comme dans bien d’autres communes, n’était pas conforme. Mais d’un autre côté, elle a approuvé ce règlement. C’est juste une remarque dans un courrier pour la forme que reçoit d’ailleurs aussi la Ville de Mons depuis 2008, car elle n’a jamais fourni de sacs prépayés. Si on suivait l’idée du PTB, au demeurant impossible légalement, envoyer un bon à près de 36.000 ménages louviérois reviendrait à un casse-tête administratif et un coût qu’il faudrait répercuter sur les Louviérois. »

Pour Laurent Wimlot (PS), c’est impossible de changer la taxe.
Pour Laurent Wimlot (PS), c’est impossible de changer la taxe. - D.C.

Un coût de plusieurs centaines de milliers d’euros, selon l’échevin des Finances Laurent Wimlot (PS) : « En 2020, les sacs prépayés avaient coûté 540.000 € et 430.000 € en 2021, si nous devions faire un bon de « sacs gratuits » comme le demande avec facilité le PTB, il faudrait encore répercuter ce coût sur la population. » Il conclut : « Cette décision a été prise au moment où nous avons fixé la taxe pour les déchets ménagers tout en gardant des tarifs préférentiels pour les statuts Bim et autres. La tutelle l’a acceptée, il n’est plus possible de faire marche arrière administrativement. »

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Centre Actu

Voir plus d'articles