En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Liège Faits divers

Les policiers vont chercher un habitant de Chaudfontaine chez lui pour qu’il purge sa peine de prison et ils découvrent une plantation de cannabis

Pas de chance pour un Calidifontain. Ce dernier n’avait pas effectué ses heures de travail d’intérêt général dans le cadre d’une condamnation de 2015. Sept ans plus tard, les policiers débarquent chez lui et trouvent une plantation de cannabis.

Mardi après-midi, les policiers de la zone SECOVA se sont rendus à Chaudfontaine pour interpeller un Calidifontain de 42 ans qui faisait l’objet d’une ordonnance de capture. Une fois sur place, les enquêteurs ont découvert une chambre de culture renfermant 350 plants de cannabis qui poussaient et une précédente récolte qui séchait.

L’individu a reçu la visite des policiers car, le 27 octobre 2015, il avait été condamné, par le tribunal de police de Liège, à une peine de 150 heures de travail ou, à défaut de prester le travail d’intérêt général, à six mois de prison. Une condamnation intervenue dans le cadre de coups qualifiés. Comme il n’avait pas exécuté sa peine, il allait être emmené pour passer par la case « prison ». C’est là que les policiers ont découvert la plantation de cannabis.

Il est en aveux

Le quadragénaire n’a pas eu d’autre choix que de reconnaître la matérialité des faits. Il a expliqué qu’il comptait vendre du cannabis issu de sa production afin de pouvoir payer ses dettes. Il a également pris le soin d’ajouter qu’il n’avait encore rien vendu.

Le Calidifontain a été privé de liberté pour la nuit. Mercredi, il a été mis à la disposition du parquet de Liège. Le magistrat a mis le dossier à l’instruction avec une demande de mandat d’arrêt. Il faut dire que l’individu est relativement connu de la justice avec un panel de condamnations assez large et ce, dans différentes matières.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Faits divers

Voir plus d'articles