En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Sports Football Football belge Les clubs de Division 1A RCSC - Sporting de Charleroi

Le «12e Homme» du Sporting de Charleroi réagit aux sanctions à l’encontre des Storm Ultras et du Block 22: «Nous comprenons les sanctions, mais nous souhaitons nous montrer solidaires envers les groupes interdits de stade»

Alors que le Sporting de Charleroi a décidé de sanctionner une partie de sa T4, le « 12e Homme » du club comprend les sanctions, mais veut aussi rappeler qu’il est solidaire des Storm Ultras et du Block 22.

Alors que le Sporting de Charleroi a décidé de sanctionner d’interdiction de stade aussi bien les Storm Ultras ainsi que le Block 22 pour les cinq prochaines rencontres – deux à domicile et trois à l’extérieur – suite aux incidents qui ont provoqué l’arrêt définitif du match contre Malines il y a une dizaine de jours, le « 12e Homme » a tenu à réagir à cette décision du matricule 22. « Nous comprenons que le club était dans l’obligation de prendre des mesures et des sanctions fortes, mais nous souhaitons aussi nous montrer solidaires envers les groupes interdits de stade pour cinq rencontres », explique Jean-Yves Hocq, responsable du « 12e Homme ».

Et de préciser : « L’ensemble des groupes de supporters affiliés était pour les mesures et les actions en marge du match contre Malines. Et si on veut être une famille unie, ce qui est notre idée au sein du « 12e Homme », ça doit être à la fois dans les bons moments comme dans les périodes plus compliquées. Les Storm Ultras représentent l’âme de la T4. Sans chercher à diviser, les supporters présents en T1 ou en T3 ne se rendent pas toujours compte de l’importance de la T4 pour le Sporting et son ambiance. Les minutes de silence des dernières actions en ont été la preuve vu le calme qui régnait alors dans le Mambourg. Chanter, afficher des banderoles et des drapeaux, ça fait partie de notre vie. »

Tandis que « des sanctions étaient nécessaires », comme nous le disait le responsable du « 12e Homme », gageons que chacun aura à cœur de repartir sur de meilleures bases pour les prochaines semaines avec deux premiers matches particuliers puisque le Sporting de Charleroi recevra d’abord Anderlecht, que Felice Mazzù vient de quitter, avant de se rendre à Eupen où un certain Edward Still a été intronisé entraîneur principal ce mardi. Si les récents événements marqueront inévitablement un tournant, chaque partie concernée n’a forcément qu’une seule envie : que le matricule 22 en ressorte plus fort et solide.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo Coupe du monde 2022

Aussi en Sporting de Charleroi

Voir plus d'articles