En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Sports Football Football belge Les clubs de Division 1A RCSC - Sporting de Charleroi

Le Sporting de Charleroi confirme officiellement la sanction de cinq matches contre les Storm Ultras et le Block 22 tandis que le Parquet de l’Union belge a requis trois matches à huis clos, dont un total à domicile

Le Sporting de Charleroi, menacé de huis clos par la Fédération et sanctionné financièrement et sportivement par la Pro League, punit les responsables des excès et espère un retour au calme.

Les conséquences du match arrêté entre le Sporting de Charleroi et Malines juste avant la trêve de la Coupe du Monde sont petit à petit connues. Ainsi, le Sporting de Charleroi a rappelé ce mercredi après-midi via un communiqué officiel qu’il « regrette profondément l’attitude et les débordements de certains supporters à l’occasion des rencontres contre Courtrai et Malines », tout en ajoutant que cela a eu pour conséquences financières une amende de 75.000 euros infligée par la Pro League au club, ainsi que la perte sportive de trois points sur tapis vert alors que le matricule 22 menait 1-0 au moment de l’arrêt définitif du match contre les Malinois.

De son côté, le Parquet de l’Union belge a requis trois matches à huis clos pour le Sporting, dont un à domicile, un pour les visiteurs en déplacement et un avec sursis. Le club carolo a été convoqué et va se défendre de cela pour tenter forcément de réduire la sanction autant que faire se peut. Conscient et furieux par les débordements, le matricule 22 a d’ailleurs commencé par punir les principaux responsables du récent chaos via des sanctions fortes. Ainsi, les Storm Ultras et le Block 22 sont privés des cinq prochains matches, ce qui représente un mois de compétition.

Le club ajoute qu’il va « imposer des exclusions civiles aux auteurs identifiés des dégâts et jets d’objets ; poursuivre les auteurs identifiés personnellement au Civil et leur faire assumer les conséquences financières de leurs actes ; ne plus tolérer aucune violence et nouveaux écarts ». Le club carolo « espère que ces sanctions ciblées sur les auteurs des faits leur feront prendre conscience de la gravité de leurs actes et de la situation vécue par l’ensemble des supporters ». Et d’insister sur le fait qu’il « espère que le dialogue et la confiance pourront ensuite se rétablir sereinement ».

De son côté, le « 12e Homme » du Sporting avait tenu à réagir aux sanctions via nos canaux avant même la confirmation officielle du Sporting. « Nous comprenons que le club était dans l’obligation de prendre des mesures et des sanctions fortes, mais nous souhaitons aussi nous montrer solidaires envers les groupes interdits de stade pour cinq rencontres. » Et de préciser : « Les Storm Ultras représentent l’âme de la T4. Sans chercher à diviser, les supporters présents en T1 ou en T3 ne se rendent pas toujours compte de l’importance de la T4 pour le Sporting et son ambiance. »

La manière avec laquelle le « 12e Homme » se montrera solidaire n’a pas encore été tranchée.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo Coupe du monde 2022

Aussi en Sporting de Charleroi

Voir plus d'articles