Accueil Ciné-Télé-Revue Séries

«Esprits Criminels: Evolution»: presque trois ans après son arrêt, la série est de retour, dépoussiérée et plus… violente

Nous avons vu les deux premiers épisodes de cette 16e saison où l’équipe a affaire à un réseau de tueurs. Détails et… spoilers avant son arrivée sur Disney +.

En janvier 2019, quelques stars d’« Esprits Criminels » s’exprimaient en exclusivité dans « Ciné Télé Revue » et disaient toute leur tristesse de voir disparaître la série après quinze ans d’existence. La réaction d’Adam Rodriguez alias Luke Alvez nous avait particulièrement interpellés, car il disait espérer que l’aventure se poursuive… « J’espère que la série va être reprise sur une autre chaîne. » Sur le moment, on a pensé que les chances que ça soit le cas étaient bien minces… Mais voyez ce qui arrive !

de videos

La 15e et supposée dernière saison d’« Esprits Criminels » s’est achevée précisément le 19 février 2020 sur CBS… et la série renaît ce 24 novembre, Thanksgiving aux USA, sur son service de streaming « Paramount + ». Comme quoi, Adam avait raison d’y croire ! On précisera d’emblée que son passage sur Paramount + n’est pas innocent. Comme l’indique son sous-titre, « Evolution », le concept a évolué et, comme notre monde, est différent de ce qu’il était avant le Covid. La showrunneuse Erica Messer le veut totalement en phase avec notre époque, quitte à le rendre plus violent et sanglant que sa mouture originale. On y entend plus de gros mots aussi, ce qui ne serait toujours pas possible sur CBS.

Mais venons-en à cette 16e saison, donc, qui ne compte que dix épisodes, dont les deux premiers viennent d’être lâché. Les images d’ouverture sont assez insoutenables puisqu’on y voit un horrible meurtre perpétré en 2005 par un homme imperturbable, dans ce qui semble être une caravane ! Quoi qu’il en soit, en 2022, c’est là que la belle Tara Lewis (Aisha Tyler) débarque avec des hommes armés et découvre seize cadavres qui ne datent pas d’hier.

Comme elle le dit à Adam, ils ont affaire ici à un tueur qui a accumulé les victimes avec le temps. Parallèlement, à Bethesda dans le Maryland, les Delaney sont abattus chez eux, dans leur sommeil. Dans la pièce d’à côté, leur bébé a la vie sauve, quant à leur fille adolescente, Chrissy, elle est kidnappée. Adam, J.J. (A. J. Cook plus belle que jamais) et Dave Rossi (Joe Mantegna) sont immédiatement sur le qui-vive, tandis qu’Emily (Paget Brewster) est à Quantico. On le constate : l’équipe n’est pas complète, il manque Spencer Reid, que son interprète Matthew Gray Gubler n’a pas voulu retrouver, et Matt Simmons, que campait Daniel Henney.

Quant à l’excentrique et délicieuse Penelope Garcia (Kirsten Vangsness), souvenez-vous : c’est avec son départ du département des sciences du comportement (pour rappel, une division du FBI) que s’était conclue la saison 15. Sans crier gare, Adam débarque chez elle alors qu’elle est plein goûter « cookies » avec des copines. Il a besoin de son aide… qu’elle ne peut refuser. La jeune Chrissy était, comme son amie Jessie sur le réseau social Soar, dans lequel il lui demande de s’introduire. Du gâteau pour notre Penelope, qui n’a pas perdu la main.

Nous n’entrerons pas dans les détails, mais finalement Chrissy est retrouvée et abat celui qui la retenait prisonnière, RJ, un gamin de 19 ans… Rossi, qui est d’humeur très maussade et n’arrête pas de penser à son épouse, Krystle, décédée, est persuadé que cette jeune vermine opérait sous l’influence d’un criminel quadragénaire, donc plus expérimenté. Celui-ci aurait profité de la pandémie et du confinement pour créer un réseau de tueurs. Et parmi eux, il y a celui qui sévit dans l’épisode 2, « Sicarius », un type devenu sexuellement impuissant suite à une blessure au dos. Frustré, il enlève des hommes très gâtés par la nature que des femmes, mariées ou non, « louent » sur le site Balls. Et ce qui leur fait est particulièrement atroce : il les immobilise et leur sectionne la colonne vertébrale, après leur avoir demandé s’ils préféraient vivre paraplégiques ou mourir… Quand on vous disait qu’on est ici montés d’un cran au niveau de la violence, en voici une preuve !

Quoi qu’il en soit, et parce qu’on ne veut pas tout révéler, sachez qu’à nouveau, ce sadique ferait partie d’un réseau, le gros os à ronger par l’équipe durant toute cette saison. À ce stade, et parce que l’heure est plus grave que jamais, Penelope a quitté sa pimpante cuisine (mais pas ses looks exotiques) pour rejoindre les « siens » à Quantico. Et son matériel magique, même poussiéreux, redémarre au quart de tour après plus de mille jours de pause.

Au terme du deuxième épisode, un coup de théâtre se produit : le département veut réorganiser le département et ne le faire travailler que sur des cas de terrorisme domestique. Dommages collatéraux : Rossi devra prendre sa retraite et Emily être mutée et remplacée. « Mais ce dont on s’occupe, là, tout de suite, c’est du terrorisme domestique », dit-elle en faisant allusion au réseau de tueur orchestré par un « cerveau ». Emily doit absolument rester ! Elle est un soutien sans failles pour Dave qui, on le rappelle, ne pas fort, et puis c’est à elle que Tara a confié, sans rougir, qu’elle sort depuis deux mois avec une femme. En clair, chacun va donner tout ce qu’il a pour le démanteler et faire en sorte que rien ne change dans ce département si cher à leur cœur. Suite au troisième épisode… et on est bien content de vous retrouver, les « Esprits Criminels ».

Attention : en Belgique, la série arrivera sur… Disney +

A lire aussi

Voir toutes les news