En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Belgique

Fabien est fatigué après avoir perdu près de 12.000 euros: «J’ai fait tout ce qu’il y avait à faire...»

En quelques minutes, Fabien Feront a perdu environ 12.000 €. Tout ça en répondant à un coup de fil émanant du même numéro de téléphone que sa banque, Belfius, à Malmedy. Quelques jours après cette mésaventure, Fabien a reçu de bonnes nouvelles.

Depuis jeudi, il se bat bec et ongles pour tenter de faire revenir les sous qui ont été ponctionnés depuis ses comptes par des voleurs. Une somme d’environ 12.000 € émanant de son compte courant, son compte épargne et sa Mastercard. Autant dire que le niveau de stress est énorme pour Fabien Feront, de Malmedy, depuis cette horrible mésaventure. Quand nous l’avons rencontré jeudi, il était franchement dépité, d’autant que les premiers contacts avec sa banque, Belfius à Malmedy, ne s’étaient pas très bien déroulés.

Heureusement, entre-temps il a reçu de bonnes nouvelles.

« Sur mes comptes courants et épargne tout est revenu », explique-t-il. Ce n’est pas vraiment grâce aux actions de la banque estime-t-il. « C’est parce que j’ai téléphoné là où les sous ont été virés en expliquant la situation. »

Certains paiements ont également été bloqués automatiquement. Il a couru après les autres.

Il lui reste malgré tout une épine dans le pied, et une sacrée : Mastercard. « Jusque-là l’argent était réservé mais pas prélevé. Vendredi à la banque on m’a dit de ne pas me tracasser, que c’était réglé, mais ce lundi l’argent n’était plus en réserve, il est parti. Ce sont 4.000 € environ. Ce n’est pas fini. »

Fabien Feront continue ses démarches pour faire en sorte de ne pas devoir rembourser cet argent déduit de sa carte de crédit et qui ne lui appartient pas. Ce mercredi, le problème de sa Mastercard n’est toujours pas réglé. « On fait des démarches avec la banque mais ça bloque. On vient d’apprendre que c’est la banque qui doit déposer plainte auprès de Mastercard, pas moi. C’est fatigant. J’ai fait tout ce qu’il y avait à faire. Pour finir je vais devoir prendre un avocat. »

Le Malmédien a été victime de spoofing. Les criminels qui l’ont volé ont usurpé l’identité de sa banque. Si le procédé est assez commun par mail, il l’est moins par téléphone. Pourtant, sur son téléphone, c’est bien le numéro de la banque malmédienne qui s’affichait.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater Le sondage

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles