En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Actualités Monde

Guerre en Ukraine: Volodymyr Zelensky remet en question l’appartenance de la Russie à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a remis en question jeudi le maintien de la Russie au sein de l’OSCE, lors d’une intervention télévisée devant l’Assemblée parlementaire de cette organisation internationale réunie à Varsovie.

«Nous voyons diverses plateformes internationales trouver des solutions nécessaires pour aider à arrêter le terrorisme russe, isoler autant que possible cet État terroriste et chercher une issue aux crises mondiales brutales créées par la Russie», a fait remarquer le chef de l’Etat ukrainien aux délégués parlementaires de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Et de les interroger: «pourquoi il n’y a toujours pas d’OSCE parmi ces plateformes? Pourquoi, en particulier, un État terroriste, même après 9 mois de crimes en continu, est-il toujours membre de votre Assemblée parlementaire?"

«La guerre de la Russie contre l’Ukraine est un test pour toute organisation internationale», a insisté M. Zelensky.

La Pologne, qui assume cette année la présidence tournante de l’OSCE, a annoncé récemment son refus de voir une délégation russe participer à l’Assemblée parlementaire à Varsovie, ainsi qu’à une réunion ministérielle de l’OSCE prévue début décembre à Lodz (centre). Cette dernière devait être présidée en principe par le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Ce geste a été considéré par Moscou comme une décision «provocatrice et sans précédent».

La délégation russe à la réunion ministérielle sera menée par l’ambassadeur russe auprès de l’OSCE Alexandre Loukachevitch, selon Moscou.

La rencontre ministérielle annuelle de l’OSCE, à laquelle M. Lavrov participe d’ordinaire, est l’organe central de cette organisation internationale, responsable de ses décisions.

Le Parlement européen a voté mercredi un texte qualifiant la Russie d’"Etat promoteur du terrorisme» dans la guerre en Ukraine, appelant les 27 pays de l’Union européenne à faire de même.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Monde

Voir plus d'articles