En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Mons Actualité de la région de Mons-Borinage

Mons décroche un subside de 380.000€ afin de doubler sa capacité d’accueil pour les femmes victimes de violences

La Wallonie va ouvrir 150 places d’accueil et d’hébergement supplémentaires pour les femmes victimes de violences. Mons n’est pas en reste et obtient 380.000 € pour son service de violences intrafamiliales.

La ministre régionale de l’Action sociale, Christie Morreale vient de l’annoncer : « En plus des 127 places déjà créées depuis 2019, 150 nouvelles places d’accueil et d’hébergement pour les femmes victimes de violences seront ouvertes d’ici août 2026, ce qui représente une augmentation de 31 %, depuis le début de la législature ».

Concrètement, ces places seront ouvertes dans 8 maisons d’accueil situées à Verviers, Namur, Charleroi, Marche, Tournai, Rochefort, Péruwelz et Mons.

380.000 €

Une très bonne nouvelle pour le CPAS de la Ville de Mons qui obtient un subside de 380.000€ auprès de la Région wallonne dans le cadre de la rénovation de son VIF (Service de Violences Intra Familiales). Le CPAS avait répondu à l’appel à projets lancé en mai dernier. L’objectif était surtout de subventionner des travaux de rénovation ou de construction d’infrastructures relevant de l’Action sociale.

Pour la présidente du CPAS Marie Meunier, ce subside tombe à pic : « Concrètement, ce projet va nous permettre de doubler la capacité d’accueil des victimes à Mons, de renforcer leur sécurité durant la durée de l’hébergement et ainsi leur permettre une reconstruction sereine ».

Logements sécurisés

Le service VIF accompagne des personnes se trouvant dans des situations personnelles dramatiques. Il met des logements sécurisés à disposition des victimes 24h/24 et pour une durée de 15 jours. Durant cette période, une solution d’hébergement à plus long terme est recherchée et le service entame toutes les démarches nécessaires à la régularisation de la situation sociale et administrative de l’hébergée. Un accompagnement psycho-socio-éducatif est aussi proposé tant à la femme hébergée qu’à ses enfants.

Le bourgmestre Nicolas Martin commente : « Au total, notre ville va pouvoir bénéficier d’une enveloppe de plus de 3 millions qui nous permettra d’avancer dans nos actions visant à augmenter notre capacité d’accueil et d’accompagnement des publics les plus fragiles. Les deux autres dossiers sont le regroupement de l’abri de nuit et de l’accueil de jour sur le même site ainsi que le dossier déposé par le CHP Chêne aux Haies pour la transformation d’un chancre en 5 logements temporaires en centre-ville ».

Le relais pharmacie

La Wallonie vient par ailleurs de relancer le dispositif ’Relais pharmacie’, permettant aux pharmaciens d’orienter les victimes de violences conjugales vers des services spécialisés de prise en charge et d’accompagnement ou vers la police.

Enfin, le numéro gratuit 0800 30 030 est toujours joignable 24h/24 et 7j/7 pour les victimes de violences conjugales et leurs proches.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Mons Actu

Voir plus d'articles