En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Charleroi Actualité de la région de Charleroi

Nouveauté: 5 dessinateurs de presse belges sortent leur recueil chez Kennes

La maison d’éditions de Loverval passe en revue l’année écoulée avec duBus, Mehdi, Sondron, Kanar et Oli, dessinateur à Sudinfo. De beaux cadeaux à (se faire) offrir sous le sapin.

Depuis 2015, le dessinateur de presse Olivier Pirnay croque le monde à travers « Les Humeurs d’Oli » dans tous les quotidiens du groupe Sudinfo, dans le journal satirique PAN, le Sillon Belge ou encore le Tempo médical.

Son dernier recueil : « Gare au crash ! » revient sur les débats concernant le nucléaire en Belgique, la démission de Jean-Luc Crucke de son poste de ministre wallon du Budget, l’arrivée du président américain Joe Biden pour un sommet de l’OTAN à Bruxelles, le (faux) retour de Gaston en BD, la nomination d’Elisabeth Borne comme Première ministre en France, le permis de détention d’animaux de compagnie…

Tous les dessins sont accompagnés de légendes assez exhaustives, remettant les événements dans leur contexte.

Quatre autres albums sont également proposés : « Ça va chauffer » (DH- La Libre), Kanar : « Sinon, ça vous va ? », Sondron : « Haute tension », et Mehdi : « Monsieur vraiment malpoli » (Le Grand Cactus).

Dans tous ces albums, l’actualité est dominée par la guerre en Ukraine, les températures exceptionnellement hautes en été et le réchauffement climatique en général, la crise énergétique qui voit les prix s’envoler, la préparation de la Coupe du Monde au Qatar, etc.

Avec tous les livres sur Les Diables Rouges au Qatar ou encore les ouvrages : « Remco Evenepoel, champion » (Patrick Stein), « Les couples royaux en Belgique (Patrick Weber), ces 5 recueils de presse édités par Kennes renforcent l’ancrage belge de cette ambitieuse maison d’édition.

«À Charleroi, j’ai remarqué le Marsupilami», Issa Doumbia était au Cultura de Châtelineau ce samedi matin

L’acteur, humoriste et animateur français Issa Doumbia dédicaçait la BD autobiographique : « Le petit Issa » (Kennes Editions) au magasin Cultura de Châtelineau.

Décontracté, blagueur et très liant : Issa Doumbia se présentait devant ses admirateurs au magasin Cultura tel qu’on le voit à travers le petit écran. Ce n’est pas la première fois que l’humoriste venait dans la région. Il y a quelques années, l’amuseur public avait fait déjà plier le public en deux avec son spectacle : « Première consultation » au Comédie Centrale. « Je ne connais pas vraiment Charleroi, mais ce qui m’avait marqué alors, c’était la statue du Marsupilami ! » signale-t-il.

Samedi matin, une longue file se formait devant le stand où il se prêtait volontiers au jeu des selfies et à la dédicace de l’album BD : « Le petit Issa », en compagnie de la co-scénariste Jeanne Degois et du dessinateur Liroy. Parmi les fans : Angélique de Sambreville : « Mon fils Yanis (11 ans) et moi adorons Issa, que ce soit dans la série « Nos chers voisins » ou dans les émissions d’Arthur ou de Cyril Hanouna. Nous nous réjouissons de le voir bientôt dans Astérix ! Étant un peu ronde moi-même, je trouve formidable qu’Issa (qui a perdu tout de même 35 kg !) ait pu, en plus de sa dyslexie, construire sa personnalité et devenir qui il est ».

issa3
FVH

Un héros auquel s’identifier

La bande dessinée raconte la jeunesse de l’humoriste. « Tous les personnages dans l’album sont rigoureusement authentiques : Thomas dit « La Terreur » de ma classe à l’école Montaigne, ma mamie qui est venu du Mali pour se faire opérer, Jacky, le gardien du quartier parmi les « boloss »… Petit, je n’aurais jamais imaginé devenir l’une des personnalités préférées des Français. Aujourd’hui, ça me permet de réaliser quelque chose qui m’a manqué : avoir un héros auquel m’identifier ».

issa3
FVH

La BD, qui s’adresse tout particulièrement aux jeunes lecteurs, est aussi le premier d’une série de Kennes Editions. « Il y a quelques jours, nous avons eu le bonheur de recevoir Issa dans notre maison d’édition à Loverval, et nous avons pu voir à quel point cette belle personnalité était attachante. Il est très aimé des Belges que nous mettons à l’honneur dans nos différentes collections » souligne Sophie Vincent, responsable de la Communication.

issa4

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Actu

Voir plus d'articles