En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Après la Saint-Nicolas des étudiants, les Apéros verviétois se délocalisent aussi place Verte

La commune de Dison a décidé d’interdire les rassemblements publics de plus de 600 personnes au sein de l’Espace 58. Il fallait donc trouver une solution pour les Apéros verviétois qui devaient s’y tenir. Ils seront délocalisés sur la place Verte.

La commune de Dison ne plie pas ! Elle a décidé de limiter la fréquentation des événements publics à 600 personnes au sein de l’Espace 58 et cette jauge ne sera pas revue à la hausse. Des événements publics, comme la Saint-Nicolas des étudiants ont été délocalisés dans un chapiteau sur la place Verte, plutôt que d’être annulés. C’est aussi le cas de l’édition hivernale des Apéros verviétois qui devait avoir lieu le 2 décembre à l’Espace 58.

« Pour les pompiers, on peut accueillir là-bas 1.200 personnes mais, la commune a décidé que ce serait limité à 600. C’est bien trop peu pour un événement comme les Apéros, qui draine entre 1.500 et 2.000 personnes », regrette Olivier Lopez, l’organisateur.

Olivier Lopez
Olivier Lopez - arch N.L.

Pour ne pas annuler ces deux événements, le Verviétois et son équipe ont décidé de les délocaliser. « Impossible pour nous de faire passer un message négatif et d’annuler ces événements à quelques jours de leur organisation. On veut faire revivre Verviers et les alentours, il faut donc s’adapter », ajoute Olivier Lopez. Un chapiteau de 900 m2 a donc été installé sur la place Verte pour la Saint-Nicolas des étudiants, qui a eu lieu vendredi. Le même chapiteau accueillera la version hivernale des Apéros verviétois.

Le budget à consacrer au chapiteau est nettement supérieur à celui alloué à la location de l’Espace 58 mais Olivier Lopez ne pouvait pas imaginer une seconde d’abandonner tous ces fêtards. « L’entrée dans le chapiteau étant gratuite, on ne fera pas ou pas beaucoup de bénéficie mais nous n’organisons pas que ces événements. L’important c’est que le budget soit à l’équilibre sur l’année », conclut le Verviétois.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles